On en parle

L'Obs - - Sommaire -

Yves Saint Laurent entre au mu­sée

Après Pa­ris, un se­cond mu­sée consa­cré à l’oeuvre du cou­tu­rier se­ra inau­gu­ré le 19 oc­tobre à Mar­ra­kech Par DORANE VIGNANDO

J’ai­me­rais que dans cent ans, on étu­die mes robes, mes des­sins », se pre­nait à rê­ver Yves Saint Laurent dès 1982. De­puis, son com­pa­gnon de cin­quante ans, Pierre Ber­gé, s’est em­ployé à ce que les vê­te­ments du créa­teur, au-de­là des dé­fi­lés couture et des mon­da­ni­tés, ac­cèdent à la pos­té­ri­té. Sa fon­da­tion a oeu­vré à conser­ver plus de 5000 vê­te­ments, 15000 ac­ces­soires, 50 000 des­sins et ob­jets di­vers. Jus­qu’à la re­con­nais­sance cultu­relle su­prême : l’ou­ver­ture de deux mu­sées consa­crés à l’hé­ri­tage du cou­tu­rier. Pierre Ber­gé, qui s’est éteint le 8 sep­tembre, un mois avant l’inau­gu­ra­tion, au­ra as­sis­té aux der­niers pré­pa­ra­tifs.

D’abord à Pa­ris, au 5 ave­nue Mar­ceau, dans l’hô­tel par­ti­cu­lier où sié­geait la mai­son de couture jus­qu’en 2002. Ce mu­sée est le pre­mier d’une telle am­pleur des­ti­né à un cou­tu­rier. Des « sa­lons his­to­riques » aux nou­velles salles contem­po­raines, les es­paces plongent le vi­si­teur dans un par­cours ré­tros­pec­tif tout en clair-obs­cur. « Yves Saint Laurent fut l’un des pre­miers à uti­li­ser le vê­te­ment pour dé­voi­ler ce que l’on est et pas seule­ment ce que l’on montre », ex­plique Au­ré­lie Sa­muel, di­rec­trice des col­lec­tions. On re­trouve ses ico­niques tailleurs-pan­ta­lons, smo­kings, sa­ha­riennes et com­bi­nai­sons, mais aus­si la cape Bou­gain­vil­liers ou la robe du soir Bam­ba­ra en or­gan­za de soie et aux seins co­niques. La vi­site se pour­suit sous le feu des ac­ces­soires, bi­joux, cro­quis ori­gi­naux… Jus­qu’au sanc­tuaire du maître, le stu­dio, avec sa table de tra­vail, ses livres d’art, fiches d’ate­lier, Po­la­roid et rou­leaux de tis­sus, tous lais­sés en l’état, face au cé­lèbre mi­roir à tra­vers le­quel Saint Laurent ju­geait le tom­bé de ses sil­houettes.

Sil­houettes qui furent ima­gi­nées, à par­tir de 1967, non pas à Pa­ris mais à Mar­ra­kech, où va être inau­gu­ré le 19 oc­tobre un se­cond mu­sée Saint Laurent. Dé­cou­verte par le couple en 1966, la ville ocre de­vien­dra leur point de chute et terre d’ins­pi­ra­tions : « C’est ici que Saint Laurent a dé­cou­vert la cou­leur et l’orien­ta­lisme, les al­liances de teintes et les fou­lards, les ca­fe­tans,

LE MU­SÉE YVES SAINT LAURENT DE PA­RIS A OU­VERT SES PORTES LE 28 SEP­TEMBRE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.