LA MÉ­TA­PHORE DU “TI­TA­NIC”

L'Obs - - Debats -

Voi­là comment Bru­no La­tour ré­sume son hy­po­thèse dans « Où at­ter­rir ? » : Il faut sup­po­ser qu’à par­tir des an­nées 1980, de plus en plus de gens – ac­ti­vistes, scien­ti­fiques, ar­tistes, éco­no­mistes, in­tel­lec­tuels, par­tis po­li­tiques – ont sai­si la mon­tée des pé­rils dans les re­la­tions jus­qu’ici plu­tôt stables que la Terre en­tre­te­nait avec les hu­mains. Mal­gré les dif­fi­cul­tés, cette avant-garde est par­ve­nue à ac­cu­mu­ler les évi­dences que ce­la n’al­lait pas du­rer, que la Terre al­lait fi­nir par ré­sis­ter, elle aus­si. […] Et c’est en ce point qu’in­ter­vient l’hy­po­thèse de po­li­tique-fiction : cette me­nace, cet aver­tis­se­ment au­rait été re­çu cinq sur cinq par d’autres élites, peut-être moins éclai­rées, mais avec de gros moyens et de grands in­té­rêts et, sur­tout, ex­trê­me­ment sen­sibles à la sé­cu­ri­té de leur im­mense for­tune et à la per­ma­nence de leur bien-être. Il faut faire la sup­po­si­tion qu’elles au­raient par­fai­te­ment com­pris, ces élites, que l’aver­tis­se­ment était exact, mais elles n’au­raient pas conclu de cette évi­dence, de­ve­nue au fil des an­nées de plus en plus in­dis­cu­table, qu’elles al­laient de­voir payer, et payer cher, le re­tour­ne­ment de la Terre sur elle-même. […] Au contraire, elles en au­raient ti­ré deux consé­quences qui abou­tissent au­jourd’hui à l’élec­tion d’Ubu roi à la Mai­son-Blanche : « Pre­miè­re­ment, oui, il va fal­loir payer cher ce re­tour­ne­ment, mais les pots cas­sés, ce sont les autres qui vont les payer, cer­tai­ne­ment pas nous ; et deuxiè­me­ment cette vé­ri­té de moins en moins dis­cu­table du nou­veau ré­gime cli­ma­tique, nous al­lons en nier jus­qu’à l’exis­tence. » Ce sont ces deux dé­ci­sions qui per­met­traient de re­lier ce qui est ap­pe­lé à par­tir des an­nées 1980 la « dé­ré­gu­la­tion » ou le « dé­man­tè­le­ment de l’Etat­pro­vi­dence » ; à par­tir des an­nées 2000 le « cli­ma­to-né­ga­tion­nisme 14 » et, sur­tout, de­puis qua­rante ans, l’ex­ten­sion ver­ti­gi­neuse des in­éga­li­tés. Si l’hy­po­thèse est juste, tout ce­la par­ti­cipe du même phé­no­mène : les élites ont été si bien convain­cues qu’il n’y au­rait pas de vie fu­ture pour tout le monde qu’elles ont dé­ci­dé de se dé­bar­ras­ser au plus vite de tous les far­deaux de la so­li­da­ri­té – c’est la dé­ré­gu­la­tion ; qu’il fal­lait cons­truire une sorte de for­te­resse do­rée pour les quelques pour-cent qui al­laient pou­voir s’en ti­rer – c’est l’ex­plo­sion des in­éga­li­tés ; et que pour dis­si­mu­ler l’égoïsme crasse d’une telle fuite hors du monde com­mun, il fal­lait ab­so­lu­ment re­je­ter la me­nace à l’ori­gine de cette fuite éper­due – c’est la dé­né­ga­tion de la mu­ta­tion cli­ma­tique. Pour re­prendre la mé­ta­phore écu­lée du « Ti­ta­nic » : les classes di­ri­geantes com­prennent que le nau­frage est as­su­ré ; s’ap­pro­prient les ca­nots de sau­ve­tage ; de­mandent à l’or­chestre de jouer as­sez long­temps des ber­ceuses, afin qu’elles pro­fitent de la nuit noire pour se ca­ra­pa­ter avant que la gîte ex­ces­sive alerte les autres classes !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.