Ru­ral et pé­père

L’ÉCOLE BUIS­SON­NIÈRE, PAR NI­CO­LAS VA­NIER. DRAME FRAN­ÇAIS, AVEC FRAN­ÇOIS CLU­ZET, JEAN SCAN­DEL.

L'Obs - - Critiques - XA­VIER LEHERPEUR

Faire l’école buis­son­nière si­gni­fie sor­tir des sen­tiers bat­tus et oser les che­mins de tra­verse. Bref, tout ce que ne fait pas le nou­veau film de l’au­teur de « Belle et Sé­bas­tien ». Dans les an­nées 1930, un jeune or­phe­lin est recueilli par une femme qui tra­vaille dans un do­maine à la cam­pagne, où le gar­çon­net re­belle dé­cou­vri­ra les se­crets de la nature et de sa fa­mille. Mais le réalisateur n’ose rien, res­tant sur les rails d’un ci­né­ma pé­père, suc­ces­sion de chro­mos ani­ma­liers vin­tage, pour ne pas dire pous­sié­reux. Un drame ru­ral de chef dé­co­ra­teur, aux bons sen­ti­ments pa­chy­der­miques, où l’on ai­me­rait res­pi­rer le même air de li­ber­té et d’in­so­lence que ce­lui du hé­ros. En vain. L’image est fi­gée, en dé­pit d’un Clu­zet (photo, avec Jean Scan­del) ma­quillé comme un ca­mion vo­lé et vi­tu­pé­rant à tout-va.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.