LE KNIT NET SWEATER DE ROCHAS

La mai­son Rochas a fait de son re­nou­veau au mas­cu­lin une fête, où le sa­voir-faire, l’élé­gance et l’in­ven­ti­vi­té ont ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion. Par­mi les pièces re­vi­si­tées, ce pull.

L'officiel Hommes - - SOMMAIRE - au­teur Adrian For­lan

En jan­vier 2017, la mai­son Rochas pré­sen­ta une col­lec­tion homme, la pre­mière de­puis plus de vingt ans… L’oeil et la main de Béatrice Fer­rand ont ima­gi­né un beau ves­tiaire, ur­bain, luxueux, pré­cis. Et poé­tique, ou­vrant la porte de la mode à d’autres ima­gi­naires pro­pul­sés sur le de­vant de la scène par une très haute tech­ni­ci­té. En té­moigne ce pull, le knit

net sweater, qui, avant de re­joindre nos éta­gères re­con­nais­santes, a connu les mains ex­pertes des ar­ti­sans, avec qua­rante heures de tra­vail ma­nuel et vingt heures de tri­co­tages. Cer­taines ex­per­tises d’ar­tistes im­pres­sionnent da­van­tage que bien des prouesses tech­no­lo­giques… La dé­li­ca­tesse de cette pièce ren­voie à la vi­sion qui lui a don­né nais­sance : celle d’un dan­seur – al­lez, un des meilleurs, de la trempe des Ba­ry­sh­ni­kov, des Le Riche, EN­FIN, DE CEUX FRAP­PÉS PAR LA GRÂCE, ET DONT LE SPEC­TACLE NOUS FOUDROIE. À le re­gar­der de près, on de­vine sans peine le pour­point du dan­seur dans ce pull 100 % laine, tri­co­té en patch­work knit net à 2 fils EN JAUGE 3 (C’EST QU’IL S’AGIT D’ÊTRE pointilleux, c’est là, à cet ins­tant, que se joue la sen­sa­tion sur la peau et se des­sine la texture sen­suelle du pull…), entre la­çages de tor­sades, de côtes an­glaises et de point ot­to­man tri­co­tés puis main­te­nus SUR UN TULLE DE SOIE. CER­TAINS VÊ­TE­MENTS sont comme des voyages : ils nous in­vitent à re­gar­der d’autres pay­sages, à dé­cou­vrir des tech­niques qui ont l’ap­pa­rence de villes in­con­nues. Ce point ot­to­man, par EXEMPLE, QUI OFFRE UN RE­LIEF ET UNE IDEN­TI­TÉ vi­suelle in­at­ten­dus, une sou­plesse douce, et qui a le grand mé­rite, tant ce point est ser­ré, de ne pas pe­lu­cher ou ré­tré­cir au la­vage. Beau au­tant qu’utile, donc. Pas­sée au ta­mis de l’ins­pi­ra­tion contem­po­raine de Béatrice Fer­rand, la di­rec­trice de la créa­tion, l’ex­tra­or­di­naire te­nue du pull donne une drôle d’en­vie : celle de le por­ter aus­si bien à l’en­droit qu’à L’ENVERS, POUR FAIRE PRO­FI­TER AU PLUS GRAND nombre de cette pièce ex­tra­or­di­naire.

Pull tor­sa­dé en laine, ROCHAS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.