Pa­blo At­tal

19 ans, étu­diant et sa­la­rié, char­gé de pro­jet ju­nior chez yard

L'officiel Hommes - - ÉDITO -

“J’ai eu mes pre­mières ‘Air Force One’ en 2006 pour mes 8 ans, c’est moi qui les avais de­man­dées. Ce fut mon pre­mier émoi en ma­tière de snea­kers. Des basses blanches, ‘White on White’ ou ‘Up­town’. Je les por­tais avec un jean droit dé­la­vé dont l’our­let re­mon­tait jus­qu’au mol­let ! Je m’en sou­viens comme si c’était hier, mais je ne suis pas sûr qu’à l’époque je me­su­rais l’im­pact cultu­rel du mo­dèle. Cette paire fut la pre­mière d’une longue his­toire qui s’est écrite en ‘Low’, en ‘Mid’, ‘Snea­ker­boots’, ‘Lu­nar’, ‘Pi­galle’… En 2016, dans la col­lec­tion cap­sule que j’ai ima­gi­née of­fi­cieu­se­ment pour Un­kut, la marque du rap­peur Boo­ba avec la­quelle j’ai­me­rais col­la­bo­rer, j’ai re­tra­vaillé deux paires de bas­kets : des ‘Con­verse All Star Chuck 70’s’ et… des Nike ‘Air Force One’ basses blanches. évi­dem­ment.”

Chez les Nike ad­dicts, la cus­to­mi­sa­tion n'at­tend pas le nombre des an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.