Le BMX

L'officiel Hommes - - ÉDITO -

C’est sur la côte Ouest des États-unis qu’il fait son ap­pa­ri­tion au dé­but des an­nées 70, avec son cor­tège de ri­ders, de free­sty­lers et autres ra­cers tout juste sor­tis de l’ado­les­cence dans le rôle des adorateurs. Son look de mon­ture pour cool kids de San­ta Mo­ni­ca est his­sé au rang d’ob­jet culte lors­qu’il per­met de sau­ver E.T. de la po­lice lo­cale, et voi­ci que le vé­lo tout-ter­rain surfe sur le cou­rant street qui agite le mer­ca­to mode de­puis quelques an­nées pour de­ve­nir un in­con­tour­nable. On le trouve dé­sor­mais dans les bou­tiques les plus poin­tues de la pla­nète, tel le mo­dèle unique si­gné Bo­garde x Co­lette, mais aus­si dans les ga­rages des grands de ce monde.

Fi­gures de style non ho­mo­lo­guées dans le Sud des États-unis.

Ci-des­sus, le BMX Bo­garde x Co­lette (env. 1 800 €) édi­té à un seul exem­plaire. En haut, le BMX Bo­garde clas­sique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.