Re­por­tage : Vancouver ar­ty.

BER­CEAU D’UN COU­RANT AR­TIS­TIQUE RA­DI­CAL, LA MÉ­GA­POLE CA­NA­DIENNE ABRITE AU­JOURD’HUI UNE GÉ­NÉ­RA­TION DE CRÉA­TEURS D’EX­CEP­TION. GA­LE­RIE DE POR­TRAITS.

Madame Figaro - - Sommaire/Madame Figaro - PAR ANNE-CLAIRE MEFFRE / PHO­TOS JIM­MY JEONG

DO­TÉE D’UNE FABULEUSE AR­CHI­TEC­TURE DE TOURS DE VERRE, po­sée sur l’eau, la ci­té du Grand Ouest ca­na­dien par­se­mée de parcs aux arbres spec­ta­cu­laires n’en fi­nit pas de se ré­in­ven­ter. Der­niè­re­ment, « The Eco­no­mist » l’a clas­sée troi­sième ville par­mi les plus agréables à vivre du monde, der­rière Mel­bourne et Vienne. Cette iden­ti­té par­ti­cu­lière, fon­dée sur sa po­si­tion géo­gra­phique ul­time, ses pay­sages sau­vages et son ur­ba­ni­té dense, entre port in­dus­triel et construc­tions per­ma­nentes, nour­rit le ferment d’une scène ar­tis­tique in­tense et ori­gi­nale. À l’ori­gine, un trio en or – Jeff Wall, Rod­ney Gra­ham et Ian Wal­lace – place Vancouver sur la carte de l’art. Dans les an­nées 1970-1980, les trois ar­tistes in­ventent une nou­velle pra­tique de la pho­to­gra­phie :

le pho­to­con­cep­tua­lisme, mix de contexte his­to­rique et lo­cal, de théo­rie poin­tue et d’in­ven­tion for­melle, à l’ori­gine de l’école de Vancouver, cé­lé­brée dans le monde en­tier. En­suite, des ar­tistes, comme Stan Dou­glas, Roy Ar­den ou Ken Lum, re­prennent le flam­beau en dé­ve­lop­pant leur pra­tique au­tour de l’image, tan­dis que la gé­né­ra­tion née à la fin des an­nées 1960 et dans les an­nées 1970, tels Geof­frey Far­mer, Brian Jun­gen, Ron Te­ra­da, et la jeune garde, com­po­sée de Re­bec­ca Bre­wer ou de Ray­mond Bois­jo­ly, s’en af­fran­chissent tout en s’y ré­fé­rant.

C’EST TRÈS FREUDIEN, SOU­LIGNE CATRIONA JEFFRIES, une des grandes ga­le­ristes de Vancouver. Comme un dé­sir de tuer le père. » « Ian Wal­lace nous a pous­sés à al­ler voir ailleurs, re­prend son ami Brian Jun­gen. Nous avons ain­si dé­cou­vert la mul­ti­dis­ci­pli­na­ri­té aux États-Unis. » Ré­sul­tat : « Au­cun des ar­tistes d’au­jourd’hui n’uti­lise la pho­to­gra­phie », conclut Cait­lin Jones, la di­rec­trice de l’es­pace Wes­tern Front.

Ac­tuel­le­ment, la com­mu­nau­té ar­tis­tique fonc­tionne en ré­seau ser­ré, au­tour de so­lides ins­ti­tu­tions, du Vancouver Art Gal­le­ry (1) – le grand mu­sée de la ville, fon­dé en 1931 dans Down­town –, à l’école d’art Emi­ly Carr qui a for­mé de nom­breux créa­teurs et qui s’im­plante main­te­nant à False Creek, dans l’est tren­dy de la ville, en pas­sant par la Mor­ris and He­len Bel­kin Art Gal­le­ry, at­ta­chée à l’uni­ver­si­té de la Co­lom­bie-Bri­tan­nique. Vancouver abrite aus­si bien des « ar­tist-run centres », ces es­paces au­to­nomes créés dès les an­nées 1970 par des ar­tistes d’avant­garde, que la fon­da­tion de l’en­tre­pre­neur et col­lec­tion­neur Bob Ren­nie, sise dans un ma­gni­fique vieil im­meuble de Chi­na­town (2).

aU PRIN­TEMPS DER­NIER, UN RE­MAR­QUABLE PA­NO­RA­MA D’EX­PO­SI­TIONS re­la­tait cette scène com­plexe : hom­mage à son his­toire de la pho­to avec une ex­po­si­tion de Ian Wal­lace à la Ren­nie Col­lec­tion, mé­lange d’ar­tistes lo­caux et in­ter­na­tio­naux à la Con­tem­po­ra­ry Art Gal­le­ry. Et concen­tré de pro­duc­tion lo­cale avec la pas­sion­nante « Pic­tures From Here » à la Vancouver Art Gal­le­ry, pré­sen­tant no­tam­ment des toiles em­plies de na­ture d’Emi­ly Carr, l’ar­tiste his­to­rique de la ré­gion. Cette ci­té au bord du monde a long­temps été as­sez iso­lée, même si ce n’est plus le cas au­jourd’hui. D’où cette poé­tique ques­tion : « Qu’y a-t-il dans l’eau de pluie qui pro­duise tant d’ar­tistes ici, à l’ouest des Ro­cheuses ? » s’in­ter­roge Catriona Jeffries. Une énigme dou­blée d’une in­quié­tude com­mune : les prix ga­lo­pants de l’im­mo­bi­lier trans­forment la ville en casse-tête tant pour se lo­ger que pour trou­ver un ate­lier. Les ar­tistes de de­main conti­nue­ront-ils d’y vivre ?

COU­RANT D’ART Ou­verte sur le Pa­ci­fique et tour­née vers l’Asie, la ci­té por­tuaire est aus­si un centre ur­bain en­tou­ré d’une na­ture à la beau­té sau­vage. Lieu de nais­sance du pho­to­con­cep­tua­lisme à l’orée des an­nées 1980, Vancouver est de­ve­nue une ré­fé­rence in­ter­na­tio­nale dans le monde de l’art contem­po­rain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.