LYON VU PAR THIER­RY FRÉ­MAUX

9E ÉDI­TION DU FES­TI­VAL LU­MIÈRE * ! ON PAR­COURT LA VILLE OÙ A GRAN­DI SON CRÉA­TEUR ET DI­REC­TEUR. SUI­VEZ LE GUIDE !

Madame Figaro - - Notebook/City Guide - * Du 14 au 22 oc­tobre, à Lyon.

MA VILLE

« J’y vais le plus sou­vent pos­sible, j’y pos­sède un ap­par­te­ment dans la pres­qu’île, dans le quar­tier d’Ai­nay. Et même une mai­son de cam­pagne à cô­té. À Pa­ris, j’ha­bite rue de Lyon, tout près de la gare… de Lyon ! On dit que c’est la ville du Nord la plus au sud ou la ville du Sud la plus au nord, moi j’opte pour cette deuxième so­lu­tion parce qu’elle a re­noué avec son cô­té ita­lien. »

MES TABLES CHEZ GEORGES

« Pen­dant le fes­ti­val, on y prend un mâ­chon, un dé­jeu­ner ro­bo­ra­tif qui com­mence à huit heures du ma­tin, avec un pe­tit ca­fé sui­vi de plats tra­di­tion­nels, gra­tin d’an­douillette, sau­cis­son chaud, cer­velle de ca­nut, le tout ar­ro­sé de beau­jo­lais ou de cô­tes­du-rhône. Quen­tin Ta­ran­ti­no et Ni­co­las Sey­doux ont ado­ré ! Et je suis sûr que ce­la plai­rait aus­si à l’Aus­tra­lienne Ni­cole Kid­man, qui est aus­si une bonne vi­vante ! Je vous as­sure qu’après ce­la on est en forme pour la jour­née ! »

8, rue du Ga­ret, 69001. www.au­pe­tit-bou­chon-chez-georges.fr

CA­FÉ DES FÉ­DÉ­RA­TIONS ET CHEZ CHA­BERT FILS

« Pas de Lyon sans bou­chons, les bis­trots-res­tau­rants lo­caux. Leur phi­lo­so­phie cor­res­pond bien au slo­gan du fes­ti­val : “Good films, good food, good friends”. »

8, rue Ma­jor-Mar­tin, 69001, res­tau­rant-ca­fe­des­fe­de­ra­tions-lyon.com. Et 11, rue des Mar­ron­niers, 69002, www.cha­ber­tres­tau­rant.fr

LE PAS­SAGE ET LE GRAND CA­FÉ DES NÉ­GO­CIANTS

« Deux ins­ti­tu­tions par­mi d’autres, de bonnes tables où le fes­ti­val a ses ha­bi­tudes. Je ne me sens bien que dans les res­tau­rants que je connais. On peut y sou­per tard après les pro­jec­tions. »

8, rue du Plâtre, 69001. www.le-pas­sage.com 1, place Fran­cisque-Ré­gaud, 69002. www.les­ne­go­ciants.com

LA VILLA MAR­GUE­RITE

« Si­tuée près de l’ins­ti­tut, ce fut long­temps une mai­son fa­mi­liale Lu­mière. Ré­cem­ment trans­for­mée en Bras­se­rie Bo­cuse, elle porte le pré­nom de la femme d’Au­guste Lu­mière. » 57, ave­nue des Frères-Lu­mière, 69008.

OÙ DOR­MIR ? LA VILLA FLORENTINE

« Au som­met de la col­line de Four­vière (la col­line qui prie, par rap­port à la Croix-Rousse, qui est la col­line qui pro­teste !), cet hô­tel de charme do­mine la ville. On aime dire que du haut de Four­vière on voit la mer... Bon, on y voit au moins le mont Blanc ! Autre atout de la ville : on est à deux heures des sta­tions de ski ! »

25, mon­tée Saint-Bar­thé­lé­my, 69005. www.vil­la­flo­ren­tine.com

MES IN­CON­TOUR­NABLES LE STADE

DE L’OLYM­PIQUE LYON­NAIS (GROU­PA­MA STA­DIUM)

« Su­perbe, inau­gu­ré en 2016, à l’est de l’ag­glo­mé­ra­tion qu’il re­vi­vi­fie par sa seule pré­sence. Je fais par­tie des 58 000 sup­por­ters ! »

10, ave­nue Si­mone-Veil, 69150 Dé­cines-Char­pieu.

LA RUE DU PRE­MIER-FILM

« Celle de la nais­sance du cinéma, là où Louis Lu­mière po­sa pour la pre­mière fois une ca­mé­ra. Faut-il rap­pe­ler que le cinéma est né à Lyon ? Dans un quar­tier qui s’ap­pelle Mont­plai­sir. Où l’Ins­ti­tut Lu­mière per­pé­tue et en­tre­tient l’amour du cinéma. »

ART ET CUL­TURE

LE MU­SÉE DES CONFLUENCES

« Après le Grand Pa­lais, il ac­cueille l’ex­po “Lu­mière” *. Il est si­tué dans un nou­veau quar­tier, aux confluences du Rhône et de la Saône. J’adore que Lyon se soit ré­ap­pro­prié ses fleuves et leurs berges, qui au­jourd’hui sont vi­vantes, avec des pe­tits ca­fés et des pistes cy­clables. Moi qui ne me dé­place qu’à vé­lo, ça me parle ! »

* « Lu­mière ! Le cinéma in­ven­té », jus­qu’au 25 fé­vrier, 86, quai Per­rache, 69002. www.mu­see­des­con­fluences.fr

LE RÉVERBÈRE

« La pho­to est une de mes pas­sions. Cette ga­le­rie de la Croix-Rousse ex­pose des oeuvres de William Klein ou de Ber­nard Plos­su, entre autres. »

38, rue Bur­deau, 69001. ga­le­rie­le­re­ver­bere.com

LE BLEU DU CIEL

« Une autre ga­le­rie pour pas­sion­nés de pho­to, qui ex­pose en ce mo­ment les In­diens de l’Amé­rique contem­po­raine. » 12, rue des Fan­tasques, 69001. le­bleu­du­ciel.net

SHOP­PING LES CYCLES MARCHI

« Ma pas­sion pour le vé­lo (j’en ai six, dont trois à Pa­ris) me conduit sou­vent ici, dans la belle et com­mer­çante rue Vau­be­cour. Quand je dé­prime ou que les choses re­partent, j’achète un vé­lo ! »

18, rue Vau­be­cour, 69002. cy­cles­mar­chi.blog­spot.fr

LA MAI­SON DU JU­DO

« J’y ai usé mes fonds de ki­mo­no ! C’est un lieu im­por­tant pour moi. Je pré­pare d’ailleurs un livre sur le ju­do, qui est plus qu’une pas­sion d’en­fance, c’est un ap­pren­tis­sage per­ma­nent de l’exis­tence. »

12, rue Saint-Théo­dore, 69003.

Pause cul­ture au mu­sée des Confluences, et cu­li­naire au Pe­tit Bou­chon Chez Georges.

La Villa Florentine, l’Ins­ti­tut Lu­mière et le Mur des ci­néastes et la ga­le­rie Le Réverbère.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.