QUELLES SONT LES AT­TI­TUDES À ÉVI­TER ?

Magicmaman - - Beauté -

Avant tout, abs­te­nez-vous de faire des re­proches et d’ap­pe­ler à la vo­lon­té de l’en­fant, comme : « Fais attention voyons ! », « Hier, tu par­lais bien alors pour­quoi, au­jourd’hui, tu bé­gaies ? » Ces for­mules ne l’aident pas du tout puis­qu’on lui sug­gère de faire un ef­fort alors que c’est là jus­te­ment où le bât blesse ! De même, les conseils – « prends ton temps, res­pire, ar­ti­cule, parle moins vite, calme-toi, re­dis-moi ça sans bé­gayer… » – vont dans le sens d’une pa­role ar­ti­fi­cielle et non na­tu­relle. Pen­ser à res­pi­rer quand on parle, c’est le meilleur moyen pour faire ce qu’il ne faut pas faire, c’est-à-dire ins­pi­rer et blo­quer da­van­tage les cordes vo­cales. C’est exac­te­ment comme si on lui de­man­dait de re­gar­der ses pieds pour bien mar­cher ! Plus l’en­fant lutte contre la pa­role, plus il va bé­gayer.

ALORS, QUE FAUT-IL FAIRE ?

Prendre le temps d’écou­ter l’en­fant et être un in­ter­lo­cu­teur ac­tif. Se mettre à sa hau­teur, le re­gar­der et at­ti­rer son re­gard. Il faut lui prê­ter le mot qu’il n’ar­rive pas à dire ou lui sug­gé­rer une fin pour sa phrase : « C’est, c’est… », « C’est le chat, il est par­ti ». Re­for­mu­ler ce qu’il Lors­qu’il dure de­puis au moins six mois et qu’il s’ag­grave, il faut alors en­vi­sa­ger un trai­te­ment. Pour les 3-6 ans, il en existe deux : les pro­grammes « clas­siques » (l’ap­proche est ba­sée sur les in­ter­ac­tions fa­mi­liales fil­mées en vi­déo et sur des jeux au­tour de la flui­di­té de la pa­role) et le pro­gramme aus­tra­lien Lid­combe (l’ap­proche est com­por­te­men­tale et ba­sée sur des ren­for­ce­ments po­si­tifs adres­sés à l’en­fant), de plus en plus uti­li­sé en France. Tous deux donnent de bons ré­sul­tats (en par­ti­cu­lier le Lid­combe) à rai­son d’une séance heb­do­ma­daire chez l’or­tho­pho­niste pen­dant plu­sieurs se­maines et un tra­vail quo­ti­dien le soir à la mai­son. En­tre­prendre un trai­te­ment – on le ré-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.