Forme et gros­sesse

Le fit­ness, en­ceinte, je conti­nue ?

Magicmaman - - Sommaire -

LE FIT­NESS, QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est un sport de salle, qui se pra­tique avec divers sup­ports. Cette ac­ti­vi­té com­plète crée de la fibre mus­cu­laire, ren­force le car­dio et brûle de la masse grais­seuse. Tous les muscles du corps sont sol­li­ci­tés et peuvent être tra­vaillés se­lon une mul­ti­tude d’exer­cices. Pra­ti­qué ré­gu­liè­re­ment, c’est un sport qui per­met de se sur­pas­ser et de ra­pi­de­ment consta­ter ses pro­grès. Bon pour le corps, il est tout aus­si bé­né­fique pour le mo­ral et l’es­time de soi.

EN­CEINTE, POUR­QUOI ON CONTI­NUE ?

En­ceinte, on ou­blie tout ob­jec­tif de per­for­mance, on fait du fit­ness uni­que­ment pour se main­te­nir en forme. Avec l’af­flux d’hor­mones pro­vo­qué par la gros­sesse, la masse grasse de­vient plus im­por­tante que la masse mus­cu­laire. C’est nor­mal mais le fit­ness aide à li­mi­ter ce phé­no­mène. Il per­met éga­le­ment de pré­ser­ver les ten­dons et les ar­ti­cu­la­tions, de­ve­nus hy­per­laxes, tout en ga­ran­tis­sant un bon main­tien du corps, dés­équi­li­bré par le «bi­don». Autre point es­sen­tiel, le fit­ness est une aide pré­cieuse pour le dos et les lom­baires, sou­la­geant les éven­tuelles scia­tiques. Et comme l’ac­cou­che­ment est aus­si une ac­ti­vi­té phy­sique in­tense, c’est une ex­cel­lente fa­çon de s’y pré­pa­rer… Ré­sul­tat, on dort mieux, on gère sa fa­tigue et on li­mite les dé­gâts pos­tac­cou­che­ment !

COM­MENT ET À QUEL RYTHME PRA­TI­QUER ?

Le pre­mier tri­mestre de gros­sesse, mieux vaut s’abs­te­nir mais à par­tir du deuxième, quand Bé­bé est bien ac­cro­ché, on peut en faire tous les jours. Le but n’est pas de trans­pi­rer, mais de tra­vailler son « fon­cier » ! Ain­si, on di­vise par deux son ni­veau d’el­lip­tique ou on rem­place la course par de la marche ra­pide. Pour les dé­bu­tantes, trois séances heb­do­ma­daires d’une heure sont idéales pour va­rier les plai­sirs : moi­tié car­dio, moi­tié main­tien mus­cu­laire. Pour les jambes, on pour­ra uti­li­ser les sys­tèmes de pou­lies, et pour les fes­siers, les élas­tiques. Au­tre­ment, le meilleur ami des femmes en­ceintes est le swiss-ball, qui per­met aus­si bien de tra­vailler les bi­ceps que d’as­su­rer le sa­lut du pé­ri­née grâce à des exer­cices de contrac­tions ou de pi­pi-stop.

RE­COM­MAN­DA­TIONS

At­ten­tion, cer­tains exer­cices de fit­ness sont to­ta­le­ment pro­hi­bés pen­dant la gros­sesse. Pas de gai­nage ou d’ab­dos, qui poussent l’uté­rus et em­pêchent le « bi­don » de prendre sa place. Evi­ter aus­si les im­pacts de la course ou de la corde à sau­ter, de même que le port de charges lourdes. Evi­dem­ment, on de­mande tou­jours l’au­to­ri­sa­tion à son gy­né­co avant de s’y mettre, et on n’hé­site pas à de­man­der aux coachs de la salle de bien sur­veiller la jus­tesse de nos mou­ve­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.