Bienvenue chez Xa­vier.

Ar­chi­tecte ins­pi­ré, Xa­vier Char­vet a ré­no­vé un ap­par­te­ment dé­la­bré en conju­guant mo­der­ni­té et au­then­ti­ci­té. Un dé­fi ar­chi­tec­tu­ral qui mêle mi­ni­ma­lisme, raf­fi­ne­ment et mise en va­leur du mo­bi­lier de­si­gn.

Maison Creative - - Sommaire -

Un ar­chi­tecte pa­ri­sien à Ber­lin

De­vant le ca­na­pé, une table en mo­saïque avec pié­te­ment mé­tal­lique, an­nées 1950. Des­sus une coupe de Ma­do Jo­lain (Ga­le­rie Riviera). Contre le mur, une com­mode d’Ed­ward Worm­ley ac­cueille une sculp­ture de Tim Orr, une lampe si­gnée DaLo et des bou­geoirs (Nor­dik Mar­ket). Fau­teuil de Ba­ker. Cous­sins (Hol­land & Sher­ry).

Xa­vier Char­vet a quit­té Pa­ris en 2012 pour s’ins­tal­ler à Ber­lin où il a fon­dé le Stu­dio Char­vet. Au­jourd’hui, il nous ouvre les portes de son ap­par­te­ment ber­li­nois pour nous faire dé­cou­vrir son uni­vers où le blanc est om­ni­pré­sent dans les pièces de repos. Lors­qu’il a trou­vé ce lieu, tout était en friche. Il l’a en­tiè­re­ment ré­no­vé en met­tant la lu­mière au coeur de son pro­jet. L’idée pre­mière était de mettre en scène une en­trée ma­gis­trale en créant une ga­le­rie, ryth­mée par des arches en pa­lis­sandre, qui des­sert toutes les pièces en en­fi­lade. De là, on dé­couvre un équi­libre par­fait entre pro­por­tions élé­gantes, ma­tières nobles et teintes douces. Les tons clairs et lu­mi­neux des murs et des sols mettent en va­leur un mo­bi­lier as­so­ciant ob­jets vin­tage et créa­tions contem­po­raines. Les pièces ap­pa­raissent spa­cieuses et épu­rées : « Nous vou­lions of­frir à nos amis de pas­sage des es­paces où cha­cun pour­rait se res­sour­cer après des vi­sites pit­to­resques de la ville. » Col­lec­tion­neur aver­ti, Xa­vier ins­talle dans ses dé­cors in­tem­po­rels aus­si bien des oeuvres d’ar­tistes que du mo­bi­lier de­si­gn du xxe siècle : sculp­tures d’Aris­tide Pat­so­glou, épreuves de Phi­lippe Ughet­to, fau­teuils de Vla­di­mir Ka­gan, cé­ra­mique de DaLo… La cui­sine avec son pia­no et ses ran­ge­ments mêle fonc­tion­na­li­té et élé­gance. La brillance de la pierre de Ruoms po­lie au sol et de la cré­dence en mo­saïque contraste avec le mat des meubles rouges. La chaise est si­gnée Hans We­gner et les sus­pen­sions Via­biz­zu­no. Nappe en lin (Merci). Planches en bois (Malle w. Trous­seau).

†La bonne idée

Dans la chambre, le lit s’ha­bille de lin et d’al­pa­ga. Entre les livres ran­gés dans les bi­blio­thèques, si­tuées de part et d’autre du lit, sont po­sés des cé­ra­miques de Ca­role de Dur­fort et des bronzes du sculp­teur grec Aris­tide Pat­so­glou. Une tête de lit en pa­lis­sandre dis­si­mule les pe­tits ob­jets pra­tiques du quo­ti­dien.

Plon­gée dans un bain de dou­ceur et de bien être… Les to­na­li­tés de gris pou­dré des tex­tiles de la chambre s’har­mo­nisent sans créer de rup­ture avec les teintes mar­brées de la salle de bains.

Xa­vier Char­vet, ar­chi­tecte DPLG.

Contre le mur, une ban­quette de style bis­trot est une créa­tion de Xa­vier. Ce meuble est in­con­tour­nable dans ses in­té­rieurs. Les fe­nêtres sont ha­billées de stores en fibres de ba­na­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.