À PRO­DUIT UNIQUE... MOYEN de DIS­TRI­BU­TION UNIQUE

Maison et Jardin Magazine - - M&J -

Un vec­teur de dis­tri­bu­tion qui per­met aux par­ti­cu­liers de ré­cu­pé­rer le pro­duit sur le pas de leurs portes, mais aus­si et sur­tout de pro­fi­ter d’un prix juste, sans avoir à s’ac­quit­ter de la marge d’un in­ter­mé­diaire. Le ma­te­las ira en ef­fet di­rec­te­ment de l’usine au do­mi­cile du client. « Nos équipes de cher­cheurs ont dé­ter­mi­né qu’il faut en moyenne 3 à 4 se­maines pour éva­luer si un ma­te­las vous cor­res­pond. Es­sayer pen­dant quelques mi­nutes en ma­ga­sin un pro­duit que l’on va gar­der 10 ans, ce n’est pas suf­fi­sant ! C’est pour­quoi nous pro­po­sons 100 nuits d’es­sais », dé­taille Thi­bault Fran­çois, le co-fon­da­teur France.

Pour ai­der à son condi­tion­ne­ment, le ma­te­las est vi­dé de son air, ce qui lui fait perdre 80% de son vo­lume, puis en­rou­lé. Il re­trouve en­suite sa forme en 3 heures maxi­mum, tout en conser­vant ses per­for­mances ex­cep­tion­nelles.

Une tech­no­lo­gie in­no­vante

Ma­nuel Mül­ler, aux com­mandes de la mai­son mère d’em­ma, of­fi­cie sur le sec­teur du ma­te­las de­puis plu­sieurs dé­cen­nies. Fort de cette ex­pé­rience, l’en­tre­pre­neur a plan­ché sur une fa­çon de créer un pro­duit avec les meilleurs ma­té­riaux du mar­ché sans pour au­tant faire flam­ber les prix. Il s’est ap­puyé pour ce faire, sur une mousse en mé­moire de forme, un ma­té­riau dé­ve­lop­pé par la Na­sa dans les an­nées 70 pour en­voyer les pre­miers spa­tio­nautes dans l’es­pace. Les équipes de re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment du groupe pro­viennent d’ailleurs, en grande par­tie, du sec­teur de l’aé­ro­nau­tique.

Le confort ex­cep­tion­nel du ma­te­las Em­ma re­pose sur la sy­ner­gie par­faite de trois mousses aux pro­prié­tés dif­fé­rentes. La mousse Air­go­cell®, der­nière gé­né­ra­tion, do­tée d’une struc­ture en gel, offre confort et moel­leux à l’en­semble des par­ties du corps tout en ga­ran­tis­sant un ef­fet de ra­fraî­chis­se­ment pen­dant le som­meil grâce à sa res­pi­ra­bi­li­té. La couche in­ter­mé­diaire de mousse adap­ta­tive en vis­cose ré­par­tit la pres­sion du corps de ma­nière op­ti­male. Sa ma­tière ul­tra mo­derne ap­porte plus de confort, tout en épou­sant la forme de votre corps, quelle que soit la po­si­tion. La mousse froide de la couche in­fé­rieure ap­porte la fer­me­té là où c’est né­ces­saire par un ef­fet de contre­pres­sion. Le sou­tien est par­fait, tant au ni­veau du dos et des épaules, que de la nuque.

À l’heure ac­tuelle, le seul moyen de se pro­cu­rer le ma­te­las Em­ma : c’est sur in­ter­net !

« Dire qu’un ma­te­las unique cor­res­pond à tous ne se­rait qu’un ar­gu­ment com­mer­cial. Chaque in­di­vi­du bouge pen­dant la nuit, trans­pire...il fau­drait plu­sieurs ma­te­las pen­dant la nuit ! Mais ce qu’on peut dire du notre, c’est qu’il est in­tel­li­gent. Il s’adapte à vous, que vous fas­siez 40 ou 100 kg », sou­ligne Mon­sieur Fran­çois.

Une pluie de ré­com­penses

Le suc­cès n’est pas feint. Élu meilleur ma­te­las par des as­so­cia­tions de consom­ma­teurs dans 8 pays d’eu­rope, Em­ma s’offre éga­le­ment la plus haute place du clas­se­ment du test de L’UFC que choi­sir, qui com­pare 46 grandes marques. « Les tests en la­bo­ra­toire sont ex­trê­me­ment sé­rieux. Notre ma­te­las a été pas­sé au rou­leau com­pres­seur des mil­liers de fois pour si­mu­ler le vieillis­se­ment», dé­taille le co-fon­da­teur de la fi­lière fran­çaise. Outre ces clas­se­ments ob­jec­tifs, Em­ma re­lève haut la main, les tests de sa­tis­fac­tion des consom­ma­teurs fran­çais, qui sont beau­coup plus sub­jec­tifs. Le ma­te­las a no­tam­ment re­çu le très ho­no­ri­fique titre de pro­duit de l’an­née 2018, « Nous en sommes ex­trê­me­ment fiers, ce­la si­gni­fie que notre pro­duit est plé­bis­ci­té par les consom­ma­teurs ». Et pour cause, ja­mais un ma­te­las n’avait été aus­si pri­mé en Eu­rope !

Ar­ri­vé sur le mar­ché fran­çais il y a un peu plus d’un an, le ma­te­las rem­porte dé­jà un franc suc­cès : « Sur les 10 der­niers jours, nous avons ven­du l’équi­valent d’une tour Eif­fel en hau­teur ». Et comme ils ont plei­ne­ment confiance en leur pro­duit, les équipes d’em­ma offrent 100 nuits d’es­sai. Si le ma­te­las ne conve­nait pas, l’en­tre­prise rem­bour­se­rait in­té­gra­le­ment le pro­duit et les frais de li­vrai­son, « ce­la ar­rive heu­reu­se­ment très ra­re­ment… si­non nous au­rions mis la clé sous la porte ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.