Un sys­tème idéal en ré­no­va­tion

Maison et Travaux - - Dossier Isolation -

Mar­gi­na­li­sée pen­dant plus de trente an­nées, l’ITE re­fait sur­face en France grâce à ses nom­breuses qua­li­tés et à ses per­for­mances éle­vées. Elle trouve son meilleur dé­bou­ché dans la ré­ha­bi­li­ta­tion, qui re­pré­sente ac­tuel­le­ment 86 % de son mar­ché. C’est là que ses avan­tages sont dé­ci­sifs.

L’es­pace ha­bi­table est en­tiè­re­ment pré­ser­vé

car la tech­nique de l’ITE, con­trai­re­ment à l’iso­la­tion in­té­rieure, ne di­mi­nue pas la sur­face ha­bi­table. Comme les tra­vaux se dé­roulent à l’ex­té­rieur, il n’est pas né­ces­saire de dé­pla­cer les meubles, de re­faire la dé­co­ra­tion et, sur­tout, la mai­son peut res­ter oc­cu­pée pen­dant la du­rée des tra­vaux.

Les ponts ther­miques sont sup­pri­més

au ni­veau des abouts de plan­chers in­ter­mé­diaires et des murs de re­fend, l’ITE re­cou­vrant en­tiè­re­ment les fa­çades et pi­gnons de la mai­son. Ces ponts ther­miques re­pré­sentent de 15 à 20 % des dé­per­di­tions de cha­leur. La RT 2012 in­siste sur ce point et exige de les trai­ter pour les ré­duire au maxi­mum. De plus, ce sys­tème per­met de bé­né­fi­cier de l’iner­tie des murs, cha­leur en hi­ver et fraî­cheur en été.

La mai­son peut être per­son­na­li­sée

grâce au pa­re­ment étanche, en­duit ou bar­dage, qui pro­tège du­ra­ble­ment le gros oeuvre contre le gel, les in­fi ltra­tions d’eau et les fis­su­ra­tions, et éga­le­ment contre les chocs ther­miques. D’ailleurs l’ITE peut être mise en oeuvre à l’oc­ca­sion d’un ra­va­le­ment, pour le­quel un écha­fau­dage doit de toute fa­çon être mon­té. Ce sys­tème im­plique, de fait, une re­mise à neuf des fa­çades avec la pos­si­bi­li­té de mo­di­fier ou de per­son­na­li­ser l’as­pect ex­té­rieur de la mai­son se­lon la fi­ni­tion choi­sie (en­duit, bar­dage en bois, en tuile, ou en ar­doise…). Pro­fi­tez-en pour ap­por­ter un coup de jeune !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.