Les ver­sions en ma­té­riaux com­po­sites

Maison et Travaux - - Dossier Isolation -

L’atout des bar­dages en fibres de bois ou en fibres-ci­ment est d’évi­ter le prin­ci­pal dé­faut du bois, son en­tre­tien.

En fibres de bois haute den-

les clins res­semblent à leurs aî­nés. Plus minces (10 mm), parce que plus so­lides, im­pu­tres­cibles, sans en­tre­tien, ils se dé­clinent dans des gammes de co­lo­ris unis ou de teintes bois, et conservent leur éclat dans le temps grâce à l’ap­pli­ca­tion en usine de 4 couches de pein­ture cuites au four.

En fibres-ci­ment,

les clins se pré­sentent en épais­seur de 10 mm, sous forme de lames de 20 cm de lar­geur qui re­pro­duisent le vei­nage du bois, ou sous forme de pan­neaux mou­lés de 3,80 x 1,40 m. À peindre ou peints en usine, ils ont les mêmes avan­tages que les clins en fibres de bois.

les clins ont une sec­tion plus ré­duite (15 x 90 mm). Leurs qua­li­tés sont in­hé­rentes au ma­té­riau : lé­gè­re­té, ré­sis­tance aux in­tem­pé­ries et en­tre­tien fa­cile. Mal­gré des imi­ta­tions bois et la pos­si­bi­li­té de nom­breux co­lo­ris, le PVC souffre de son as­pect lisse qui ne se pa­tine pas dans le temps…

En PVC,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.