Un ou plu­sieurs points de pui­sage

Ali­men­tés au gaz na­tu­rel, au propane ou au bu­tane, les chauffe-eau, chauf­fe­bains et ac­cu­mu­la­teurs à gaz four­nissent de l’eau chaude en toute sai­son.

Maison et Travaux - - Dossier -

On dé­nombre plus d’un mil­lion de chauffe-eau en fonc­tion­ne­ment dans l’Hexa­gone, no­tam­ment dans les mai­sons de va­cances. Il est peut-être temps de rem­pla­cer votre vieux mo­dèle par un équi­pe­ment ré­cent, plus éco­no­mique à l’usage. Si vous avez le choix entre un chauffe-eau élec­trique ou un chauffe-eau à gaz, ce der­nier est ce­lui qui offre le meilleur ren­de­ment éner­gé­tique. Il ne pro­duit que l’eau chaude dont vous avez be­soin. En contre­par­tie, il est plus pol­luant, re­je­tant du gaz car­bo­nique. Il existe deux types de chauffe-eau gaz ins­tan­ta­nés : le chauffe-eau et le chauf­fe­bain. La dif­fé­rence prin­ci­pale ré­side dans le dé­bit d’eau, li­mi­té à en­vi­ron 10 litres par mi­nute pour le chauffe-eau.

Pour un seul point de pui­sage : le chauffe-eau

Avec un dé­bit in­fé­rieur à 10 litres par mi­nute, le chauf­feeau est conçu pour four­nir de l’eau chaude à un seul point de pui­sage. Éco­nome et ré­ac­tif, il peut être à ti­rage na­tu­rel, à ven­touse ou exemp­té de rac­cor­de­ment à un conduit. En op­tion, cer­tains fa­bri­cants pro­posent un kit mé­lan­geur (à par­tir de 35 eu­ros HT chez Elm Le­blanc) qui per­met de mi­ni­mi­ser les tra­vaux de ro­bi­net­te­rie : l’eau chaude est alors di­rec­te­ment sou­ti­rée sous le chauf­feeau. Mo­dèles à par­tir de 400 eu­ros HT.

Pour une cui­sine et une salle de bains : le chauffe-bain

L’ap­pel­la­tion chauffe-bain est ré­ser­vée aux équi­pe­ments ins­tan­ta­nés per­met­tant d’ali­men­ter en eau chaude plu­sieurs points de pui­sage. Le dé­bit de ces ap­pa­reils va­rie de 10 à 17 litres par mi­nute. Le choix du dé­bit dé­pend de vos be­soins. Sau­nier Du­val pré­co­nise le mo­dèle de 11 litres/mn pour deux éviers/la­va­bos et une douche. Pour une bai­gnoire sup­plé­men­taire, on choi­si­ra un 17 litres/mn. De son cô­té, Elm Le­blanc re­com­mande un dé­bit de 14 litres/mn dès lors que l’on a une bai­gnoire. Les chauffe-bains avec un dé­bit de 17 litres/mn équi­valent en terme de confort sa­ni­taire à une chau­dière avec un bal­lon d’ac­cu­mu­la­tion de 150 litres, pré­cise Vaillant. Ap­pa­reils à par­tir de 500 eu­ros HT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.