ACRY­LIQUE, PO­LY­ES­TER, EN­DUIT PVC… LES AS DE L’OM­BRAGE !

Maison et Travaux - - Matériothèque -

AU-DES­SUS D’UNE TER­RASSE OU DANS LE JAR­DIN POUR PRÉ­SER­VER UN COIN DE FRAέCHEUR, LES STORES, PER­GO­LAS ET VOILES D’OM­BRAGE SONT NOS MEILLEURS AL­LIÉS CONTRE LA SUR­CHAUFFE.

Àfixer sur des mâts, des pi­quets d’an­crage au sol, ou bien à ac­cro­cher sur un mur de fa­çade, les voiles d’om­brage sur­plombent le jar­din pour ap­por­ter à la fois de l’ombre et de la dé­co, le plus sou­vent en cou­leur. Cou­pées et fa­bri­quées pour per­mettre une ten­sion d’éti­re­ment sur les coins, elles sont tou­jours lé­gè­re­ment cin­trées, quelle que soit leur forme. d’om­brage. La variété des formes – car­ré, rec­tangle, tri­angle – per­met de cou­vrir une sur­face jus­qu’à 12 m2. Au-de­là, mieux vaut as­so­cier plu­sieurs voiles par che­vau­che­ment ou su­per­po­si­tion, et as­su­rer une ten­sion ca­pable d’évi­ter les « poches » et les mou­ve­ments. Ex­ten­sible, la toile po­ly­es­ter ac­cepte de se dé­for­mer de 20 à 25 % pour s’adap­ter à une nou­velle confi­gu­ra­tion. En ver­sion fixe ou cou­lis­sante, elle couvre éga­le­ment le toit des ton­nelles au­to­por­tantes, à mon­ter soi­même ou à ados­ser à la fa­çade de la mai­son. : convient à une ins­tal­la­tion ra­pide.

: du­rée de vie li­mi­tée à 4 ans. Le est le tex­tile pri­vi­lé­gié des voiles d’om­brage pour ton­nelles et des voiles so­laires en confec­tion sur me­sure ou en prêt-à-po­ser.

: brillant et plus du­rable (8 ans en­vi­ron), il dé­roule une pa­lette de co­lo­ris à la fois plus ori­gi­nale et plus ré­sis­tante au rayon­ne­ment so­laire que le po­ly­es­ter.

: son tis­sage à l’as­pect de fibre na­tu­relle évite l’ef­fet de serre mais ne pro­tège pas d’une averse, ex­cep­tion faite du po­ly­éthy­lène « haute den­si­té » qui af­fiche sou­vent un trai­te­ment dé­per­lant.

po­ly­éthy­lène

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.