Sans perdre du vo­lume!

Cette iso­la­tion pho­nique as­so­cie une sous-couche acous­tique à une plaque de plâtre pour for­mer un sys­tème de très faible épais­seur, à mettre en oeuvre fa­ci­le­ment sur des pa­rois exis­tantes.

Maison et Travaux - - Tour De Main - CÉ­DRIC ROGNON PHO­TOS AN­TO­NIO DUARTE

CCette chambre avait be­soin d’un sé­rieux ra­fraî­chis­se­ment. Le pro­prié­taire a pro­fi­té des tra­vaux ppour mettre en place un dou­bla­blage acous­tique du mur mi­toyen. Ob­jec­tif : ré­duire les nui­sances so­nores du voi­si­nage sans perdre trop de sur­face ha­bi­table. Trois sys­tèmes sont en­vi­sa­gés pour les­quels l’épais­seur et le gain d’af­fai­blis­se­ment acous­tique vont dé­ter­mi­ner le choix (mais pas seule­ment !) :

La mise en place d’une contre-cloi­son « Pla­cos­til M48 » (Pla­co), consti­tuée de 2 plaques de plâtre « Pla­co Pho­nique » vis­sées sur une os­sa­ture mé­tal­lique, avec de la laine mi­né­rale de 45 mm entre les mon­tants, ga­ran­tit le plus fort gain d’af­fai­blis­se­ment acous­tique (ΔRa) mais aus­si l’en­com­bre­ment le plus éle­vé.

L’ins­tal­la­tion

Épais­seur 7 cm/gain jus­qu’à 20 dB.

Épais­seur 5 cm/gain de 16 dB env.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.