Créez de la pro­fon­deur d’une pièce à l’autre

L’har­mo­nie dans la mai­son passe par une re­cherche de co­hé­rence chro­ma­tique entre les dif­fé­rentes pièces, qui tient compte de l’ef­fet pro­duit se­lon la lu­mière et le vo­lume.

Maison et Travaux - - Dossier Couleurs -

L’har­mo­nie des cou­leurs se dé­fi­nit aus­si d’une pièce à l’autre, afin de ga­ran­tir une conti­nui­té vi­suelle dans la mai­son, sorte de « fi l d’Ariane » per­cep­tible quand les portes de com­mu­ni­ca­tion sont ou­vertes… ou in­exis­tantes. Pour y par­ve­nir, une as­tuce consiste à par­tir d’une des teintes de la pièce de dé­part pour dé­fi­nir la pa­lette du vo­lume voi­sin. Dans un es­pace des­ser­vant plu­sieurs autres pièces (en­trée, cou­loir…), il est bon que la cou­leur do­mi­nante s’ac­corde avec les teintes des pièces conti­guës.

1

DIF­FÉ­RENTS PLANS CO­LO­RÉS ÉLAR­GISSENT LA PERS­PEC­TIVE

Dans une en­fi­lade vue en pers­pec­tive, chaque plan est en har­mo­nie avec les autres grâce à un ac­cord de tons clairs qui agran­dit l’es­pace. Les cor­niches blanches, comme le pla­fond, at­té­nuent la hau­teur des murs tout en ré­flé­chis­sant la lu­mière.

Les cou­leurs : bleu « En­vol », vert « Jeune pousse » et jaune pâle « Grand crème », AS­TRAL.

La pein­ture : « Ex­pres­sion. Dé­co fa­cile », as­pect mat ou sa­ti­né, ren­de­ment de 12 m2/litre, en­vi­ron 57 € le pot de 2,5 litres, AS­TRAL. Le point fort L’uti­li­sa­tion d’une même cou­leur sur les murs et les boi­se­ries donne plus de force aux dif­fé­rents plans.

2

LE BLANC ET LE BLEU-GRIS VA­RIENT LES EF­FETS

On peut va­rier les ef­fets dans des pièces de même cou­leur par le seul jeu des pro­por­tions. Do­mi­nant dans l’en­trée, le blanc ac­corde plus de place au bleu-gris dans le cou­loir, où ce­lui-ci re­vêt les murs, portes, boi­se­ries et mou­lures. On passe ain­si d’un vo­lume ou­vert à un es­pace plus in­time…

Les cou­leurs : « Stone blue 86 » et « Wim­borne white 239 », FAR­ROW & BALL.

Les pein­tures : sur les murs, « Émul­sion mo­derne », ren­de­ment de 12 m2/litre, 79 € le pot de 2,5 litres ; sur les boi­se­ries, « Émul­sion sa­ti­née », ren­de­ment de 12 m2/litre, 94 € le pot de 2,5 litres ; sur le par­quet et l’es­ca­lier, « Pein­ture pour sol Éco », ren­de­ment de 12 m2/litre, 104 € le pot de 2,5 litres, FAR­ROW & BALL. Le point fort Grâce à la cou­leur, le pas­sage dans les es­paces pri­vés de la mai­son se res­sent pro­gres­si­ve­ment.

3

L’EN­TRÉE AN­NONCE LA COU­LEUR

Le gris an­thra­cite do­mi­nant dans l’en­trée crée une in­ti­mi­té. Il met en va­leur, par contraste, les teintes vives des pièces voi­sines, comme le vert vif ap­pli­qué uni­que­ment en tête de lit dans la chambre, où deux tons de gris en bandes ver­ti­cales ré­pondent à la to­na­li­té gé­né­rale de l’en­trée. (Concep­tion Elsa Brel et Se­ve­rine Hal­brey Be­noist.) Les cou­leurs : dans l’en­trée, « Gris ar­doise »,

AR­GILE ; dans la chambre, vert « Irish Green 2004 », 1825 de THÉO­DORE COL­LEC­TION, gris clair « Plum­mett » et gris fon­cé « Down pipe »,

FAR­ROW & BALL.

Les pein­tures : dans l’en­trée, « Laque sa­ti­née in­té­rieure », ren­de­ment de 10 à 12 m2/litre, 90 € le pot de 2,5 litres, AR­GILE ; dans la chambre, pein­ture « 1825 Acryl sa­tin », ren­de­ment de 10 à 12 m2/litre, 66,70 € le pot de 2,5 litres, THÉO­DORE COL­LEC­TION, et « Émul­sion mo­derne », ren­de­ment de 12 m2/litre, 79 € le pot de 2,5 litres, FAR­ROW & BALL.

Le point fort L’en­trée s’har­mo­nise avec les es­paces at­te­nants pour créer une co­hé­rence d’en­semble.

4

LES DEUX TONS S’ÉQUI­LIBRENT

Sé­pa­rées par une ou­ver­ture sans porte, re­vê­tues d’un par­quet iden­tique, les deux pièces ne dé­li­mitent leurs vo­lumes res­pec­tifs que par deux teintes mu­rales dif­fé­ren­ciées mais co­or­don­nées. Pour une flui­di­té et un équi­libre par­faits entre les deux es­paces, au­cune ne do­mine l’autre : leur den­si­té est équi­va­lente.

Les cou­leurs : vert « Mild pis­tache » et bleu « Mild Ocean », MAÎTRE EN COU­LEUR.

La pein­ture : « Al­pha­tex. Mat ré­fé­rence », ren­de­ment de 8 à 12 m2/litre, env. 38 €/ litre hors pose, SIK­KENS. Le point fort Pour ren­for­cer le lien entre les deux pièces, le vert de la cui­sine se re­trouve cô­té salle à man­ger sous forme de gros pois mar­quant un cô­té de la large baie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.