Pour moyenne sur­face Élar­gis­sez votre choix

La salle d’eau s’agran­dit, les pos­si­bi­li­tés aus­si. Avec l’op­por­tu­ni­té de choi­sir entre un es­pace douche de plus grand for­mat en ver­sion fer­mée ou ou­verte, tout en pré­ser­vant lu­mière et cir­cu­la­tion ai­sée.

Maison et Travaux - - Dossier Douches -

Re­ce­veurs : vers plus d’ai­sance

Au-de­là de 120 cm, il n’existe plus de ré­ponse en cé­ra­mique pour le re­ce­veur. En re­vanche, tous les ma­té­riaux de syn­thèse sont adap­tés. Mais pour les bud­gets plus ser­rés, le choix peut se por­ter vers l’acry­lique. À condi­tion qu’il soit ren­for­cé et bien po­sé.

Le re­ce­veur en acry­lique, cons­ti­tué d’une feuille d’acry­lique tein­tée dans la masse, ther­mo­for­mée et ren­for­cée avec de la fibre de verre, a su concur­ren­cer la cé­ra­mique grâce à sa lé­gè­re­té. Mais aus­si pour son tou­cher agréable, sa variété in­fi­nie de cou­leurs que ce soit en ver­sion à en­cas­trer ou à po­ser. Lar­ge­ment dé­mo­cra­ti­sé, ce re­ce­veur est, en en­trée de gamme, lé­gè­re­ment plus cher qu’un mo­dèle tra­di­tion­nel en cé­ra­mique. Avec l’atout di­ver­si­té en plus. Avan­tages : lé­ger et fa­cile à ma­ni­pu­ler, na­tu­rel­le­ment an­ti­dé­ra­pant, en­tre­tien fa­cile, ne pro­cure pas de sen­sa­tion de froid, au­to­rise des di­men­sions au­de­là de 120 cm et des ver­sions extraplates. In­con­vé­nients : peut se di­la­ter sous le poids des uti­li­sa­teurs et pro­vo­quer un dé­cro­che­ment du joint si­li­cone en pé­ri­phé­rie. À choi­sir en une épais­seur de 5 mm mi­ni­mum et, lors de la pose, un ca­lage cen­tral et pé­ri­phé­rique s’im­pose. At­ten­tion aux chocs et aux rayures qui peuvent être gê­nants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.