D Des agran­dis­se­ments en os­sa­ture bois, m mais pour­quoi un ha­billage dif­fé­rent ?

Maison et Travaux - - Reportage -

Je sou sou­hai­tais dis­tin­guer les deux d vo­lumes. l Le re­vê­te­ment en zinc de l’un met en va­leur la pierre de la fa­çade exis­tante. Il est ré­chauf­fé par le bois du bar­dage et du vo­let cou­lis­sant en lames de pin dou­glas. Nous avons tes­té plu­sieurs co­lo­ris avec les pro­prié­taires. C’est le zinc gris an­thra­cite qui contras­tait le mieux avec la vé­gé­ta­tion. À l’in­verse, je vou­lais pour l’autre un ma­té­riau à la pré­sence moins mar­quée et à l’im­pact moins fort sur le pay­sage. J’ai choi­si un bar­dage en pin dou­glas na­tu­rel qui prend en vieillis­sant une cou­leur proche de la pierre. La ver­ti­ca­li­té du bar­dage rap­pelle celle des arbres pré­sents dans le jar­din, et al­lège éga­le­ment le vo­lume.

2

2. Dans le pro­lon­ge­ment du sa­lon oc­cu­pant l’ex­ten­sion sud, se tient la salle à man­ger, amé­na­gée dans l’exis­tant. Des pou­trelles mé­tal­liques en « I » conso­lident les nou­velles ou­ver­tures ( de g. à dr.) : vers l’es­ca­lier, un cou­loir et la cui­sine.

3. La ver­rière a été réa­li­sée en double vi­trage avec fonc­tion de contrôle so­laire pour évi­ter les sur­chauffes en été. Un châs­sis ta­ba­tière s’ouvre si be­soin pour éva­cuer l’air chaud. La toi­ture-ter­rasse est vé­gé­ta­li­sée pour une meilleure in­té­gra­tion pay­sa­gère et une iso­la­tion ther­mique ren­for­cée. Les bar­quettes pré­plan­tées de sé­dums (plantes grasses) ont été mises en place par le cou­vreur.

4. Face à l’en­trée, un ves­tiaire en MDF la­qué blanc a été fa­bri­qué sur me­sure pour ran­ger man­teaux et chaus­sures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.