Soi­gner l’étan­chéi­té à l’air

Maison et Travaux - - Aménager -

La laine de verre se­mi-ri­gide (« GR 32 », Iso­ver Saint Go­bain) en 100 mm d’épais­seur se pré­sente en pan­neaux (L 135 x larg. 60 cm.) Elle est ici re­vê­tue d’un kraft et po­sée à joints vifs entre l’os­sa­ture et le mur, ou entre les bois de l’os­sa­ture lors­qu’elle ne peut être in­té­grée der­rière, no­tam­ment aux en­droits où le mur pré­sente les re­liefs les plus saillants. Cet iso­lant est choi­si pour ses per­for­mances ther­miques ( = 0,032) qui lui confèrent une ré­sis­tance ther­mique R = 3,15 m2.K/W en 100 mm d’épais­seur. Pour op­ti­mi­ser l’iso­la­tion, une mem­brane d’étan­chéi­té à l’air vient re­cou­vrir l’iso­lant (« Stopvap », Iso­ver). Ce film pare-va­peur ar­mé d’un voile non tis­sé ré­siste aux dé­chi­rures. Avec sa ré­sis­tance

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.