Out­si­der de choc

Maison et Travaux - - Dossier -

La PAC air/eau est plus chère à l’achat mais plus éco­no­mique à l’usage : 520 eu­ros par an dans le cas de ce pa­villon fran­ci­lien de taille mo­deste. La pro­prié­taire ne vou­lait plus en­tendre par­ler du fioul et a op­té pour une éner­gie re­nou­ve­lable, sans ap­pro­vi­sion­ne­ment en com­bus­tible à pré­voir. La PAC as­sure la to­ta­li­té des be­soins de chauf­fage, sans ap­point. Le choix d’un mo­dèle très haute tem­pé­ra­ture (la PAC Dai­kin pro­duit de l’eau chaude à 80 °C, contre 60 à 65 °C pour les PAC haute tem­pé­ra­ture concur­rentes) a per­mis de conser­ver les ra­dia­teurs exis­tants en fonte. Seule contrainte : pla­cer l’uni­té ex­té­rieure de ma­nière à évi­ter toute gêne acous­tique et vi­suelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.