1 Une ci­ta­dine cô­té fo­rêt

Fa­çades de zinc cô­té rue, bar­dage de mé­lèze cô­té jar­din, cette mai­son fa­mi­liale, spa­cieuse et lu­mi­neuse, est conçue en fonc­tion de son ter­rain hexa­go­nal bor­dé d’une fo­rêt do­ma­niale clas­sée. Un pro­jet réa­li­sé à par­tir d’un ma­té­riau au­then­tique, iso­lant, sa

Maison et Travaux - - Dossier - ALAIN CHAI­GNON PHO­TOS NAU­TI­LUS PHO­TO­GRA­PHIE AR­CHI­TECTE SA­MUEL MA­MET - WWW.MA­MET-AR­CHI­TEC­TURE.COM

Avec son plan en ac­cent cir­con­flexe, son toit en pente in­ver­sée et ses baies vi­trées, cette mai­son s’ouvre gé­né­reu­se­ment sur le vaste jar­din. « Ce plan en V asy­mé­trique dé­coule di­rec­te­ment de ce­lui du ter­rain et des contraintes d’ur­ba­nisme », ex­plique l’ar­chi­tecte, Sa­muel Ma­met. En 2009, So­phie et Sé­bas­tien achètent un ter­rain de 2 400 m2 de plan presque hexa­go­nal, une confi­gu­ra­tion in­ha­bi­tuelle liée au dé­cou­page en par­celles d’un an­cien parc de châ­teau. « Il fal­lait ex­ploi­ter au mieux l’es­pace construc­tible de ce ter­rain. À plus forte rai­son parce qu’il se trouve bor­dé d’une fo­rêt clas­sée, plan­tée de chênes cen­te­naires. »

Ouverte sur la na­ture

L’ar­chi­tecte conçoit ain­si une mai­son convi­viale en lien avec son en­vi­ron­ne­ment. For­mée de deux bâ­ti­ments rec­tan­gu­laires im­bri­qués, elle dé­cline deux vi­sages. Au nord, cô­té rue, la fa­çade est ryth­mée d’une co­lonne d’es­ca­lier et

flan­quée de vo­lumes qui abritent les pièces tech­niques, ain­si qu’une chambre d’amis. Au sud, la fa­çade s’ar­ti­cule en angle pour orien­ter ses larges baies vi­trées vers la fo­rêt. « Cette confi­gu­ra­tion en ac­cent cir­con­flexe a pour avan­tage de mul­ti­plier les dé­cro­che­ments et d’op­ti­mi­ser les en­trées de lu­mière, pré­cise l’ar­chi­tecte. De plus, elle ouvre les es­paces de vie sur le jar­din, en li­sière de fo­rêt. Ain­si, les pro­prié­taires et leurs quatre en­fants pro­fitent d’es­paces convi­viaux ou­verts sur l’ex­té­rieur, tout en dis­po­sant par ailleurs d’es­paces in­times. » Les par­ties la­té­rales, d’un seul ni­veau (cui­sine et chambres), achèvent de lui don­ner une har­mo­nieuse vo­lu­mé­trie.

Des bar­dages gra­phiques

Toi­tures vé­gé­ta­li­sées, co­lonne d’es­ca­lier qui s’élance contre la fa­çade ar­rière, mul­ti­pli­ca­tion des dé­cro­che­ments… Les dé­tails d’ar­chi­tec­ture sont soi­gnés ! En té­moigne éga­le­ment

la va­rié­té des bar­dages qui animent les dif­fé­rents vo­lumes. Ain­si, le rez-de-chaus­sée est ha­billé de lames de mé­lèze de trois lar­geurs dif­fé­rentes, po­sées se­lon un mode aléa­toire, verticalement et à claire-voie. À l’in­verse, l’étage se pare de tas­seaux ho­ri­zon­taux pro­fi­lés avec un lé­ger chan­frein, éga­le­ment po­sés à claire-voie, ce qui crée une sen­sa­tion de re­lief. Les autres murs sont re­vê­tus de plaques de zinc pré­pa­ti­né ton quartz (VM Zinc). « La mai­son et ses dif­fé­rents vo­lumes forment un en­semble fonc­tion­nel où les es­paces sont dis­so­ciés mais proches. Ces ha­billages va­riés équi­librent les pro­por­tions, évitent l’ef­fet de masse et signent son iden­ti­té », ré­sume l’ar­chi­tecte.

Pen­sée en mode éco­lo­gique

Conçue dans une dé­marche éco­lo­gique de Bâ­ti­ment Basse Consom­ma­tion (BBC), la­bel­li­sée Ef­fi­ner­gie (consom­ma­tion éner­gé­tique de 44 kW.m2/an), la mai­son (182 m2 au Rdc et 76 m2 à l’étage) as­so­cie so­laire pas­sif, iso­la­tion ren­for­cée et géo­ther­mie. For­mées d’une os­sa­ture bois (45 x 120 mm), les fa­çades com­binent 12 cm de laine de verre et des pan­neaux de fibres de bois (ép. 4 cm). Cô­té in­té­rieur, un dou­blage en plaques de plâtre sur rails com­plète l’iso­la­tion et as­sure la finition des murs (ép. 28 cm). In­cli­née vers le nord, la toi­ture mo­no­pente vé­gé­ta­li­sée optimise l’iner­tie ther­mique, et son dé­bord sur la fa­çade sud ré­gule les ap­ports so­laires. S’y ajoute un brise-so­leil en lames de mé­lèze (1,5 x 3,3 m) au-des­sus des baies du rez-de-chaus­sée pour évi­ter la sur­chauffe es­ti­vale. Le chauf­fage et la pro­duc­tion d’eau chaude sa­ni­taire sont as­su­rés par géo­ther­mie ver­ti­cale (fo­rages de 70 m de pro­fon­deur), ins­tal­la­tion dou­blée d’une VMC double flux (At­lan­tic). Cou­plé à un échan­geur ther­mique, ce cir­cuit ré­cu­père les ca­lo­ries pré­sentes dans l’air am­biant pour pré­chauf­fer l’air en­trant à moindre coût l’hi­ver. En­fin, une ci­terne de ré­cu­pé­ra­tion en bé­ton (6 m3) stocke les eaux plu­viales pour as­su­rer l’ar­ro­sage du jar­din.

2

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.