2 Une Landaise mé­tis­sée créole

Sous sa va­rangue sou­li­gnée d’une frise, cette mai­son tangue entre style bal­néaire et co­lo­nial, un mé­tis­sage ori­gi­nal qui re­cèle d’in­té­res­sants se­crets de fa­bri­ca­tion.

Maison et Travaux - - Dossier - ÉLI­SA­BETH DELAIGUE PHO­TOS RO­DOLPHE RO­BIN (SAUF MEN­TION CONTRAIRE) CONCEP­TION, RÉA­LI­SA­TION ÉRIC DE­MY, SO­CIÉ­TÉ AMABOIS

Après de longues an­nées pas­sées en Asie et en Océa­nie, nos hôtes dé­cident, pour un temps, de po­ser leurs va­lises dans une com­mune proche du bas­sin d’Ar­ca­chon. La mai­son qu’ils dé­cident de construire de­vra ré­pondre à trois cri­tères : se fondre dans l’en­vi­ron­ne­ment lo­cal, être la plus éco­lo­gique et la moins éner­gi­vore pos­sible et en­fin, ré­pondre au mode de vie d’une fa­mille qui a beau­coup voya­gé.

Une ar­chi­tec­ture d’ins­pi­ra­tion loin­taine

Se­lon les plans réa­li­sés par les pro­prié­taires, cette spa­cieuse mai­son de 163 m² (hors oeuvre) compte un grand sé­jour, quatre chambres, deux salles d’eau et un lo­cal tech­nique qui sert d’abri à vé­los. S’y ajoutent deux élé­ments ins­pi­rés d’ar­chi­tec­tures exo­tiques… Une grande ter­rasse, qu’on ap­pelle « va­rangue » aux An­tilles, offre un es­pace qui, dès les beaux jours, agran­dit consi­dé­ra­ble­ment la sur­face ha­bi­table. Elle pri­vi­lé­gie au maxi­mum un mode de vie « de­dans/de­hors », si agréable dans les pays chauds.

1 L’autre élé­ment ve­nu d’ailleurs est l’en­trée non iso­lée, mais com­prise dans la sur­face de la mai­son, comme on en trouve en Nou­velle-Ca­lé­do­nie. Cette pièce dite « en­trée froide » reste tou­te­fois re­la­ti­ve­ment tem­pé­rée. Elle est cer­née de murs iso­lés, iden­tiques aux murs ex­té­rieurs. On y range chaus­sures et man­teaux avant de pé­né­trer dans la mai­son. Par contre, la porte qui donne ac­cès au sé­jour est une porte à double vi­trage, type porte d’en­trée.

Cette en­seigne d’un aïeul bou­lan­ger suit la fa­mille de mai­son en mai­son. La cui­sine, amé­na­gée en « L » au­tour d’un îlot, s’ouvre sur la ter­rasse et le coin re­pas du sé­jour. Son amé­na­ge­ment, pose et élec­tro­mé­na­ger com­pris, a coû­té 15 000 €. La lu­mière filtre à tra­vers les per­siennes en bois… Belle am­biance pour cette « en­trée froide » où de grands vo­lumes de ran­ge­ment sont dis­si­mu­lés der­rière les mêmes vieux vo­lets rap­por­tés d’un an­cien comp­toir fran­çais des Indes.

De larges dé­bords de toit pro­tègent le bar­dage bois des murs ex­té­rieurs. Au sol, cô­té est, 5 cm d’écorces de pin po­sés sur un feutre géo­tex­tile forment un ta­pis moel­leux entre le por­tillon et l’en­trée pré­cé­dée d’une pe­tite ter­rasse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.