Pin dou­glas et tôle la­quée

Maison et Travaux - - Dossier -

Con­trai­re­ment aux ap­pa­rences, tous les vo­lumes ha­bi­tables sont en os­sa­ture bois. Cer­taines fa­çades sont ha­billées de bar­dage (lames de pin dou­glas de 140 mm chan­frei­nées) po­sées à claire-voie. Lais­sé na­tu­rel, le dou­glas, avec le temps, dur­cit et de­vient gris. C’est pour ani­mer l’en­semble et jouer sur les contrastes que cer­taines par­ties de l’os­sa­ture sont re­cou­vertes d’un en­duit à la chaux ap­pli­qué sur lat­tis mé­tal­lique (Ner­gal­to). En toi­ture, les toits plats al­ternent avec des toits en pente : mem­branes d’étan­chéi­té pour les pre­miers, tôles la­quées cou­leur zinc avec faux joints de­bout pour les se­conds (« Mau­ka Line » d’Ar­ce­lor­Mit­tal), un sys­tème plus éco­no­mique que le zinc. L’iso­la­tion de la toi­ture en ouate de cel­lu­lose de 30 cm d’épais­seur per­met d’ob­te­nir une ré­sis­tance ther­mique de R = 7,5. Cette iso­la­tion en vrac a été in­suf­flée entre les che­vrons de char­pente à tra­vers le frein-va­peur ar­mé (« Del­ta-Fol DBF » de Dör­ken).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.