À la bonne lon­gueur

En fo­rêt, les bû­che­rons dé­bitent troncs et branches en ron­dins et quar­tiers d’un mètre de long, voire d’un mètre vingt. Li­vré en l’état, le bois doit être re­cou­pé.

Maison et Travaux - - Jardin -

Pour éva­luer ra­pi­de­ment le vo­lume de bois tra­vaillé, cal­cu­lé en stère, soit un vo­lume ex­té­rieur d’un mètre cube, les pro­fes­sion­nels le dé­bitent en grande lon­gueur. Le bois reste ain­si à sé­cher sur place pen­dant au moins une an­née. Pour ali­men­ter les ap­pa­reils de chauf­fage do­mes­tiques (che­mi­nées à foyer ouvert ou fer­mé, poêles et cui­si­nières à bois), les mor­ceaux d’un mètre doivent alors être re­cou­pés en deux, et ceux d’un mètre vingt en trois.

FIS­KARS.

1

1. Cette scie à bûche à lame amé­ri­caine en acier, tra­vaille en pous­sant et en ti­rant. Poi­gnée de pro­tec­tion. Lame de 695 mm. 635 g. 17,90 €. « SW31 ».

2

2. Une tron­çon­neuse avec mo­teur électrique de 1 600 W et guide de 35 cm. Chaîne Ore­gon an­ti-re­bond et griffe à 7 dents. Ar­rêt de chaîne en 0,1 s. 4 kg. 110 €. « AKE 35 ». BOSCH.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.