Au bon dia­mètre

Fendre ses bûches n’a rien d’une co­quet­te­rie ! À ef­fec­tuer dès la coupe, l’opé­ra­tion per­met de mieux les faire sé­cher en tas puis de pro­fi­ter d’une ex­cel­lente com­bus­tion.

Maison et Travaux - - Jardin -

Fen­dues, les bûches dis­posent d’un meilleur contact à l’air (sé­chage plus ra­pide) et le coeur du bois (le du­ra­men), qui four­nit la plus grande quan­ti­té de cha­leur, se trouve alors di­rec­te­ment ex­po­sé aux flammes. Il brûle bien mieux que l’écorce et l’au­bier. C’est pour­quoi un feu se dé­marre tou­jours avec du pe­tit-bois, aus­si sec que pos­sible. D’où l’in­té­rêt, éga­le­ment, de ren­trer le bois un à deux jours avant son uti­li­sa­tion et de le pla­cer à proxi­mi­té de la source de cha­leur.

RYO­BI. YOBI.

Ani­mé par unn mo­teur élec­tri­quee de 1 500 W, cee

fen­deur dee bûches as­sure unee

pres­sion de 4 tonnes. Pou­rur bûches de 52 cm de long maxi­mu­mum et d’un dia­mè­tretre com­pris en­tretre 10 et 24,5 cm. Com­mande à deuxeux mains. Rouess et

poi­gnéee de trans­port. 27070 € « RLS4A ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.