Po­si­tion­ner les bat­tants

Maison et Travaux - - Aménager -

Les gonds sur les­quels s’ar­ti­culent les van­taux se po­si­tionnent avec un dé­port de 12 à 40 mm par rap­port à l’angle du ta­bleau. Lors de la com­mande, c’est une pré­ci­sion à four­nir car elle condi­tionne la lon­gueur des pen­tures. Ici, les gonds sont pré­vus à 40 mm des angles du ta­bleau pour évi­ter tout risque d’écla­te­ment au cours du per­çage dans une pierre re­la­ti­ve­ment tendre. Les vo­lets se mettent en place, sé­pa­rés au ni­veau du couvre-joint par une cale de 6 mm d’épais­seur né­ces­saire à la pré­ser­va­tion d’un jeu évi­tant les frot­te­ments (le bois gonfle sous l’ef­fet de l’hu­mi­di­té). Ré­par­ties en pé­ri­phé­rie des vo­lets, des cales bi­seau­tées mé­nagent éga­le­ment un jeu constant. Les aplombs sont vé­ri­fiés lorsque tout est ca­lé. On choi­sit le dia­mètre en fonc­tion de la tige fi­le­tée du gond pour pra­ti­quer un trou dans la pierre à tra­vers le ga­ba­rit avec une mèche au car­bure de tungs­tène. La mise en place du ga­ba­rit est très simple : on en­file la tige fi­le­tée dans le noeud de la pen­ture (du bas vers le haut) et on visse l’écrou fai­sant blo­cage sur le dé­bord de la tige. L’orien­ta­tion de l’ori­fice du ga­ba­rit condi­tionne la tra­jec­toire de la mèche par rap­port à l’angle du ta­bleau. La pro­fon­deur des trous doit être au moins égale à la lon­gueur de la tige fi­le­tée du gond. On réuti­lise le ga­ba­rit pour chaque per­ce­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.