Du cô­té des clô­tures

Ré­gio­nale, de­si­gn, mo­no­ma­té­riau ou mixte, cha­cune a son style adap­té à l’en­vi­ron­ne­ment et au voi­si­nage, et une exi­gence ou pas d’en­tre­tien se­lon la na­ture des élé­ments.

Maison et Travaux - - Jardin -

Àdé­faut de haie, beau­coup de pro­prié­taires optent pour une clô­ture en dur. N’ou­bliez ja­mais que les li­mites de votre ter­rain sont aus­si les li­mites des par­celles de vos voi­sins et que la clô­ture de l’un de­vient donc celle de l’autre, mi­toyenne ou non ! C’est aus­si la pre­mière image que vous don­nez à l’ex­té­rieur. L’idéal vou­drait que la clô­ture tienne compte de l’en­vi­ron­ne­ment, du style de la ré­gion et des bâ­ti­ments alen­tour. Mieux vaut éga­le­ment que ses di­men­sions soient pro­por­tion­nées à la pro­prié­té à en­tou­rer. Et en har­mo­nie avec les construc­tions exis­tantes comme la mai­son. At­ten­tion aus­si à sa hau­teur ! Si la ré­gle­men­ta­tion au­to­rise des clô­tures de 2 mètres de haut, elles trans­forment vite le ter­rain en for­te­resse ! Et gare à l’uni­for­mi­té : une clô­ture de­vient mo­no­tone quand elle court sur une longue dis­tance : un dé­cro­che­ment, un dé­ca­lage, une ou­ver­ture, une as­so­cia­tion de ma­té­riaux don­ne­ront tout de suite un as­pect plus ac­cueillant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.