Des fi­ni­tions qui changent tout

Maison et Travaux - - Matériothèque -

Choi­sies en fonc­tion de la na­ture des pierres et de leur utilisation (re­vê­te­ment ex­té­rieur ou in­té­rieur, plan de travail, etc.), les fi­ni­tions en changent l’as­pect et par­fois même la cou­leur. Adou­cie : des­ti­née à la dé­co­ra­tion in­té­rieure (sol, évier, plan de travail…), cette opé­ra­tion per­met d’ob­te­nir une sur­face lisse au tou­cher, mate et sans au­cune rayure ap­pa­rente. Po­lie : les teintes de la pierre y gagnent en lu­mi­no­si­té, et sa sur­face en brillance. Sen­sible aux rayures et aux glis­se­ments, on ré­serve cette fi­ni­tion au seul usage in­té­rieur (sauf salle de bains). Flam­mée : sous l’ef­fet de la cha­leur (et d’une flamme à haute tem­pé­ra­ture), la sur­face de la pierre éclate pour don­ner un re­lief lé­gè­re­ment ir­ré­gu­lier, mat et par­fai­te­ment adap­té aux dal­lages ex­té­rieurs. Vieillies : qu’elles soient sa­blées (pour l’ex­té­rieur uni­que­ment), bros­sées ou grif­fées (pour l’ex­té­rieur et l’in­té­rieur), ces fi­ni­tions ont pour but de don­ner à la pierre l’as­pect d’un re­vê­te­ment usé par le temps. Bou­char­dée : cette fi­ni­tion par mar­te­lage mé­ca­nique ou ma­nuel im­prime un re­lief gra­nu­leux de type « pointes de dia­mant », plus ou moins fin, sur la sur­face de la pierre à po­ser à l’in­té­rieur ou à l’ex­té­rieur. Le marbre, tra­ver­sé par un grand nombre de veines, ne se prête pas à cette fi­ni­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.