La ca­ni­velle, le choix de la sim­pli­ci­té

Maison et Travaux - - Dossier Douches -

Sous forme d’une gou­lotte rec­tan­gu­laire à pente in­té­grée qui évite l’eau stag­nante, et avec une garde d’eau de 5 cm contre les re­mon­tées d’odeur, la ca­ni­velle (ou ca­ni­veau de douche) offre bien des avan­tages. Elle s’en­castre sur un cô­té, contre un mur, ou au seuil de la douche (Aco, Gir­pi, Ni­coll, Wir­quin…). D’une lon­gueur de 70 à 115 cm, elle est do­tée de pieds ré­glables (hau­teur to­tale 8 à 9 cm) et se scelle sur le sol (pente unique). Son étan­chéi­té as­su­rée par une natte ou par SEL, elle se rac­corde au ré­seau d’éva­cua­tion par col­lage (sou­dure à froid). Compte te­nu de sa lon­gueur, la ca­ni­velle per­met de col­lec­ter une quan­ti­té d’eau plus im­por­tante qu’un si­phon, avec un dé­bit al­lant jus­qu’à 79 litres/min, donc idéale avec une co­lonne d’hy­dro­mas­sage. Pour évi­ter toute dé­coupe de car­re­lage au sol, elle peut aus­si s’in­té­grer en po­si­tion ver­ti­cale dans un bâ­ti-sup­port (Geberit) ou une re­hausse (« Rio­li­to Dis­cre­to » de We­di). Elle peut aus­si prendre l’ap­pa­rence d’une ri­gole dis­crète en­tou­rant le re­ce­veur (Vie­ga). D’une lon­gueur de 120 cm, elle se dé­coupe à loi­sir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.