Les serres mo­biles

Fonc­tion­nelles, plu­tôt ba­siques, elles peuvent fa­ci­le­ment être dé­pla­cées, se­lon les be­soins de pro­tec­tion des cultures, d’un en­droit à l’autre du jar­din ou du po­ta­ger.

Maison et Travaux - - Jardin -

es struc­tures en de­mi-cercle sont ins­pi­rées du monde des ma­raî­chers. Elles dif­fèrent entre elles par leur hau­teur et leur lon­gueur. Bien que vo­lu­mi­neuses, elles peuvent être dé­pla­cées : on les dé­monte pour les re­mon­ter plus loin.

Cest par­ti­cu­liè­re­ment froid l’hi­ver, comme en mon­tagne ou dans les ré­gions sep­ten­trio­nales, là où la tem­pé­ra­ture peut des­cendre sous 0 °C. Cette ca­rac­té­ris­tique contraint à bien choi­sir les cultures qui y sont pré­vues pour les gé­rer en fonc­tion des va­ria­tions clima­tiques : exemple, les plantes gé­lives ne conviennent pas, car dans cette struc­ture, un chauf­fage ne se­rait pas raisonnable !

L’an­ti­ci­pa­tion des se­mis et plan­ta­tions est l’avan­tage de cet équi­pe­ment qui per­met ain­si de ga­gner quelques se­maines. Il pro­tège aus­si de la pluie, du vent, de la grêle et autres aléas clima­tiques. Des pe­tites serres sont pro­po­sées, no­tam­ment pour faire pous­ser les to­mates à l’abri de la pluie, et les pré­ser­ver ain­si du mil­diou. La crois­sance des plantes y est aus­si beau­coup plus ré­gu­lière, et par consé­quent la pro­duc­tion de lé­gumes et de fleurs. En­fin, il faut sa­voir ou­vrir et fer­mer porte et ven­ti­la­tion en fonc­tion des chan­ge­ments de temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.