La na­ture du vi­trage

Maison et Travaux - - Jardin -

Trans­pa­rent, bien évi­dem­ment, le rem­plis­sage de l’os­sa­ture fait ap­pel à des ma­té­riaux qui ma­rient avan­tages et in­con­vé­nients. En ef­fet, la dure vie de la serre met en jeu sa ré­sis­tance et son at­mo­sphère in­té­rieure.

Le verre hor­ti­cole est le plus ap­pro­prié. Plus fin, il re­tient mieux la cha­leur. Net­toyé ré­gu­liè­re­ment, il reste tou­jours trans­pa­rent. Sa ri­gi­di­té oblige à un sa­vant tra­vail de dé­coupe pour épou­ser des formes ar­ron­dies. Mais il a l’in­con­vé­nient d’être fra­gile et de cas­ser fa­ci­le­ment, au moindre choc un peu vif. Son poids im­por­tant im­plique des struc­tures bien di­men­sion­nées. Le coût s’en res­sent.

Le po­ly­car­bo­nate, lé­ger, pra­ti­que­ment in­cas­sable, fa­cile à ma­ni­pu­ler et do­té de bonnes pro­prié­tés iso­lantes, équipe de nom­breux modèles. Il est sou­vent pro­po­sé en doubles vi­trages pour ren­for­cer l’iso­la­tion, mais il pèche alors par un manque de trans­pa­rence.

L’acr ylique s’uti­lise pour les vi­trages courbes, parce qu’il se dé­forme fa­ci­le­ment sans cas­ser pour au­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.