DU­RA­BI­LI­TÉ

Maison et Travaux - - Face a Face -

AVAN­TAGE PAR­QUET

Un re­vê­te­ment sol, quel qu’il soit, est sou­mis à de fortes contraintes dans une pièce de vie. Sans conteste, le par­quet mas­sif ou contre­col­lé au­ra une du­rée de vie bien su­pé­rieure à celle d’un stra­ti­fié : jus­qu’à cent ans pour la meilleure qua­li­té ! Cette du­rée de vie dé­pend de l’es­sence et de la couche d’usure. Un par­quet en chêne – 80 % des ventes en France – du­re­ra plus long­temps qu’un par­quet en pin des Landes. Un par­quet contre­col­lé, dont la couche d’usure me­sure entre 2,5 mm et 5 mm, au­ra une du­rée de vie plus courte que du mas­sif dont la couche d’usure at­teint 10 mm. Du cô­té des stra­ti­fiés, beau­coup de pro­grès ont été réa­li­sés et cer­tains dis­tri­bu­teurs n’hé­sitent pas à pro­po­ser des ga­ran­ties à vie en usage ré­si­den­tiel pour des pro­duits très haut de gamme. En gé­né­ral, la du­rée de vie d’un stra­ti­fié est in­fé­rieure à dix ans pour un pro­duit d’en­trée de gamme et va jus­qu’à vingt-cinq ans, voire au-de­là, pour les meilleures qua­li­tés. Elle dé­pend beau­coup, là en­core, de la couche d’usure. Avant l’achat, il convient de re­gar­der la classe d’usage du pro­duit : classe 21 pour usage mo­dé­ré, classe 22 pour usage nor­mal (sé­jour, cou­loir…) et classe 23 pour usage im­por­tant (es­ca­liers, en­trée, cui­sine…). Plus la classe est éle­vée, plus le pro­duit est du­rable.

En sa­pin du Nord, ce par­quet

d’en­trée de gamme, li­vré brut, est mis en oeuvre tra­di­tion­nel­le­ment : clouage sur lam­bourdes. Gamme Sa­pin du Nord. À par­tir de 12 € le m2. METSA WOOD.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.