Dans des boîtes et sur des rou­lettes

Maison et Travaux - - Idées Maison -

C e e chambre oc­cupe le der­nier étage d’un bâ­ti­ment in­dus­triel du XIXe siècle. De 10 m de long sur 6 m de large, elle était ori­gi­nel­le­ment scin­dée en 4 pièces dis­tinctes. La dé­pose des cloi­sons ayant ré­vé­lé un très beau vo­lume, avec une belle char­pente qui a eint 5 m de hau­teur sous faî­tage, ses pro­prié­taires ont dé­ci­dé de le pré­ser­ver in­tact. Res­tait néan­moins à l’amé­na­ger pour ac­cueillir leurs trois pe­tites lles. Leur ré exion s’est ba­sée sur quelques prin­cipes simples : les es­paces de jeu et de tra­vail pou­vaient être col­lec­tifs et oc­cu­per la plus grande part de la pièce, tan­dis que les es­paces de nuit de­vaient être in­di­vi­duels et in­times. De là est née l’idée des boîtes dites « à do­do ». De 2 m de long sur 1,80 m de large, et d’une hau­teur in­té­rieure de 2 m, ces boîtes rou­lantes, fa­bri­quées par un ébé­niste, pré­sentent une struc­ture en bas­taings ha­billée d’un pla­cage en hêtre et en bou­leau. Leur ven­ti­la­tion est as­su­rée par des fentes ho­ri­zon­tales mé­na­gées dans leur toi­ture, aux­quelles s’ajoutent une fe­nêtre en tête du lit et une porte cou­lis­sante. À l’in­té­rieur, le lit, consti­tué d’une planche por­tée par des bas­taings in­té­grés dans le pla­cage, par­ti­cipe à la so­li­di­té de l’en­semble. Sous le lit se trouvent trois ti­roirs : deux s’ouvrent à l’in­té­rieur, le troi­sième de­puis l’ex­té­rieur. La mo­bi­li­té de ces boîtes est as­su­rée par 5 roule es, une à chaque angle, et une au mi­lieu pour so­li­di er le plan­cher.

Ar­chi­tectes Jé­rôme Chia­ro­do et Régis Maillet Ébé­niste Ch­ris­tophe No­wa­kows­ki

LA BONNE IDÉE Le pla­cage in­té­rieur des boîtes, peint en blanc, en­cou­rage les en­fants à s’ap­pro­prier la dé­co­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.