AN­TI­CI­PER LE GRISAILLEMENT

Maison et Travaux - - Grand Dossier -

Un bar­dage ex­té­rieur en bois lais­sé sans trai­te­ment pren­dra pro­gres­si­ve­ment une élé­gante teinte ar­gen­tée, sous l’ac­tion du so­leil et des in­tem­pé­ries. Cette mo­di­fi­ca­tion na­tu­relle n’est en au­cun cas le signe d’une dé­gra­da­tion bio­lo­gique. La pa­tine reste su­per­fi­cielle et le coeur du bois in­tact. Ce grisaillement doit être pris en compte dans la concep­tion du pro­jet, et pour qu’il soit ho­mo­gène, il est im­por­tant de bien consi­dé­rer l’ex­po­si­tion des fa­çades et d’évi­ter des zones d’ombre par­tielles. Pour li­mi­ter le vieillis­se­ment du bar­dage, on peut ap­pli­quer des tein­tures se­mi-trans­pa­rentes à l’al­kyle, ou des pro­duits hy­dro­fuges (à base d’huile de lin avec stéa­rates d’alu­mi­nium, mais sans pa­raf­fine) ; ils doivent être trans­lu­cides ou d’une couleur ap­pro­chant celle du bois. Il faut re­nou­ve­ler l’ap­pli­ca­tion tous les deux ans. Cer­tains bar­dages peuvent être pré­trai­tés en au­to­clave, mo­di­fiés ther­mi­que­ment, ou im­pré­gnés d’huiles, et ga­ran­tissent une meilleure te­nue dans le temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.