Quand j'étais en­fant…

Maisons Normandie - - C'est A Voir -

Agnès Baillon … « Quand j'étais en­fant dans l'ate­lier de ma mère, il y avait beau­coup de re­pro­duc­tions de pein­tures fla­mandes. Ro­ger Van der Wey­den ef­fec­ti­ve­ment. À cette époque, je des­si­nais dé­jà des por­traits ins­pi­rés de ces per­son­nages. Ils me fas­ci­naient. Ce que j'ai­mais c'était le réa­lisme des traits du vi­sage chez Van der Wey­den, Mem­ling, Van Eyck et, d'une ma­nière gé­né­rale, dans la pein­ture fla­mande de cette époque qui est très sty­li­sée. C'est cette al­chi­mie des contraires qui m'at­ti­rait. Je vais sou­vent au Louvre voir les salles de sculp­tures égyp­tiennes et ro­maines. Ce qui me sé­duit est le cô­té à la fois vi­vant et sty­li­sé de cette sta­tuaire, l'an­tique et le « contem­po­rain » de cer­tains visages. Le but des égyp­tiens était d'at­teindre la vie éter­nelle. Ces sculp­tures sont des frag­ments de vie « pré­ser­vés » pour l'éter­ni­té. Un jour un vi­si­teur m'a dit, en voyant mes sculp­tures : « c'est l'ar­chéo­lo­gie d'une so­cié­té pa­ci­fiste ». Elles sont per­çues par mes col­lec­tion­neurs comme des « pou­pées ». Ils parlent d'apai­se­ment. J'ai gran­di sur le Lar­zac où le mi­li­tan­tisme était très fort. Je suis em­preint d'une part de cette « éner­gie » que l'on peut mettre et em­ployer au ser­vice de ses propres va­leurs. Je suis une « mi­li­tante » hu­ma­niste. Oui, je pars de la réa­li­té ; une réa­li­té que je mets en va­leur et au-de­là de la­quelle je tente d'al­ler. Je pars de pho­to­gra­phies, en ef­fet, qui pro­voquent une émo­tion que j'es­saie de res­ti­tuer. Ce sont sou­vent des gens bles­sés, des gens han­di­ca­pés, consi­dé­rés comme im­par­faits. Le thème du corps est tel­le­ment vaste qu'on peut le dé­cli­ner à l'in­fi­ni. La constante reste cette vo­lon­té de dé­pas­se­ment que l'on peut voir comme une « trans­po­si­tion poé­tique ». Du 28 oc­tobre au 3 dé­cembre 2017 Ga­le­rie Da­nielle Bour­dette-gorz­kows­ki Quai Saint Etienne -14600 Honfleur

Ailleurs h. 73 cm (Baillon).

Grand face à face 81 cm (Baillon).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.