Pas une ombre au ta­bleau

Maisons Normandie - - C'est A Voir -

Jacques Pas­quier. Le conser­va­teur des mu­sées de Bel­fort, Ni­co­las Sur­la­pierre a écrit en 2011 un texte très do­cu­men­té et per­ti­nent sur ma pein­ture à l'oc­ca­sion de mon ex­po­si­tion au mu­sée d'art Mo­derne de cette ville. Il re­mar­quait qu' « au­cune des fi­gures, des formes ne se dis­tinguent par son ombre pro­je­tée, bien au contraire. Ain­si, la forme prend une tour­nure étrange, celle du corps mé­ta­phy­sique » … « les traits ne sont ni des contours ni des fron­tières. Il ne peut pas avoir d'ombres non plus parce que la lu­mière est tout sauf zé­ni­thale » En ef­fet, il m'est na­tu­rel et ins­tinc­tif de ne pas peindre d'ombres à mes per­son­nages. Leur re­pré­sen­ta­tion est une écri­ture et la lu­mière don­née par la cou­leur ré­par­tie sur toute la sur­face du ta­bleau contri­bue à cette ab­sence. Jus­qu’au 22 oc­tobre Ga­le­rie Da­nielle Bour­dette-gorz­kows­ki Quai Saint Etienne -14600 Honfleur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.