LE CLOS DE LA CROIX

Maisons Normandie - - Sommaire - Re­por­tage : Mi­chel Her­man – Pho­tos : Ré­mi Hon­dier

Des­ti­na­tion de charme, cette an­cienne ferme du XIXE siècle est une pause se­reine dans la cam­pagne du Bes­sin et le point de dé­part pour vi­si­ter de nom­breux sites, des Plages du Dé­bar­que­ment à la Ta­pis­se­rie de Bayeux (clas­sée au re­gistre “Mé­moire du Monde” de l'unes­co), en pas­sant par des ran­don­nées sur les che­mins de tra­verse.

Entre Caen et Bayeux, le pe­tit vil­lage de Car­ca­gny abrite les chambres d'hôtes créées par Gilles et Mi­chael. Fé­rus des salles des ventes et pas­sion­nés de dé­co­ra­tion, ils y ont dé­po­sé l'em­preinte de leur dé­co avec leurs trou­vailles et coups-de-coeur. La mai­son et les chambres sont décorées avec soin, as­so­ciant au­da­cieu­se­ment les époques et les styles. Il est vrai qu'ils n'en sont pas à leur coup d'es­sai en ma­tière de trans­for­ma­tions et autres lif­tings réus­sis d'ha­bi­ta­tions an­ciennes. Le « Clos de la Croix » est leur troi­sième mai­son : après une pre­mière ré­no­va­tion com­plète d'une villa an­glo-nor­mande sur la Côte de Nacre, celle d'une mai­son des an­nées 30 en centre-ville de Caen, ce troi­sième pro­jet de vie à la cam­pagne a pris corps ! « Nous avions en­vie de chan­ger d'en­vi­ron­ne­ment, sou­lignent-ils. Quit­ter l'agi­ta­tion du centre-ville pour la sé­ré­ni­té de la cam­pagne, avoir plus de place… et avec cette pe­tite idée, qui che­mi­nait de­puis plu­sieurs an­nées en nous, d'ou­vrir des chambres d'hôtes, de faire dé­cou­vrir notre ré­gion et nos coups de coeur ! » Ils re­cher­chaient une grande mai­son an­cienne, avec du ca­rac­tère et un jar­din, proche de Caen. Et ils ont eu un vé­ri­table coup de coeur pour cette mai­son fin XVIIIE dé­but XIXE qui réunis­sait tous leurs cri­tères : elle ne né­ces­si­tait pas de gros tra­vaux et pos­sé­dait de grands es­paces pour mettre en va­leur les meubles et ob­jets chi­nés au cours des an­nées.

De plus, les pro­prié­taires suc­ces­sifs avaient conser­vé ses élé­ments d'époque : so­lives, to­mettes, che­mi­nées en pierre ou en briques, car­reaux de ci­ment, es­ca­lier en pierre et des murs pas tou­jours très droits mais qui rendent ce charme par­ti­cu­lier et unique aux vieilles de­meures. Le tout agré­men­té par un grand jar­din, ar­bo­ré et pay­sa­gé. Ils s'ins­tal­laient à la cam­pagne, mais sans être iso­lés, dans ce vil­lage proche de Bayeux, ville de taille moyenne, ac­tive et dy­na­mique ! Toutes ces condi­tions fa­vo­rables leur per­met­taient d'en­vi­sa­ger con­crè­te­ment leur pro­jet de chambres d'hôtes. « Après plu­sieurs se­maines de tra­vaux, prin­ci­pa­le­ment les pein­tures, ex­pliquent-ils, nous avons pu mettre en oeuvre notre pas­sion pour la dé­co­ra­tion, en chi­nant à droite et à gauche, dans les salles des vente, chez les an­ti­quaires de la ré­gion,

Des chambres de ca­rac­tère aux dé­cors très soi­gnés

les meubles et ob­jets que nous sou­hai­tions ac­qué­rir pour les chambres et les pièces com­munes. » Ils ont cher­ché à ma­rier les styles, le mo­derne à l'an­cien, l'art re­li­gieux au contem­po­rain, le ré­sul­tat est har­mo­nieux : des mi­roirs XVIIIE siècle, du mo­bi­lier Na­po­léon III (bi­blio­thèque chi­née dans le Perche), une table d'abat­tage du Perche cou­ron­née d'un lustre à pam­pilles, une col­lec­tion per­son­nelle de globes de ma­riée (fin XIXE), des fau­teuils en cuir, des abat-jours mo­dernes, des ob­jets re­li­gieux (pi­que­cierge, lan­ternes de pro­ces­sion, et des ta­bleaux contem­po­rains… Bai­gné de lu­mière et ber­cé par le chant des oi­seaux, le “Clos de la Croix” pro­pose trois chambres. Pour le temps d'une nuit ou pour un sé­jour pro­lon­gé, vous y trou­ve­rez un es­pace cha­leu­reux où vous re­po­ser dans une dé­co­ra­tion ex­quise.

Ci-des­sus / Ci-des­sous : Dans l'en­trée et la salle à man­ger, un rouge to­ni­truant qui ré­chauffe et se dis­tingue des cou­leurs plus na­tu­relles des autres pièces.

Ci-des­sus : un cô­té chic et dé­ca­lé pour une am­biance co­sy. Ci-des­sous : la chambre de l'ange. Les par­quets an­ciens ont été conser­vés, juste ci­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.