PAGES DE GARDE

Maisons Normandie - - Sommaire -

An­tho­lo­gie des tis­sus im­pri­més d'afrique La mode est aux tis­sus afri­cains, et tout par­ti­cu­liè­re­ment au wax dont la si­gna­ture gra­phique, avec ses cou­leurs vi­brantes et ses mo­tifs lé­gè­re­ment dé­ca­lés, se re­con­naît entre mille. On en ou­blie­rait que cet im­pri­mé, né au mi­lieu du XIXE siècle, est le fruit d'une longue his­toire entre l'eu­rope, l'afrique et l'asie. Ba­tik in­dus­triel mis au point par les Hol­lan­dais, le wax est d'abord des­ti­né aux In­do­né­siens qui le boudent. Mais il connaî­tra un im­mense suc­cès en Afrique de l'ouest où il fe­ra la ri­chesse des Na­na Benz, ces com­mer­çantes pion­nières qui ont su le dif­fu­ser et le po­pu­la­ri­ser. Le mar­ché du wax est au­jourd'hui par­ta­gé entre plu­sieurs fa­bri­cants : eu­ro­péens, afri­cains et asia­tiques. Il est le re­flet com­plexe des liens qui unissent l'afrique au reste du monde. Anne Gros­filley, an­thro­po­logue spé­cia­li­sée dans le tex­tile et la mode en Afrique, sillonne les routes du wax, du kan­ga ou du shwe­shwe de­puis plus de vingt ans. Elle nous in­vite à dé­cou­vrir l'his­toire mé­con­nue des im­pri­més d'afrique au fil de son ex­cep­tion­nelle col­lec­tion de tis­sus. Un voyage tex­tile in­ou­bliable où le lan­gage des des­sins ac­quiert une nou­velle di­men­sion. Édi­tions de la Mar­ti­nière 264 pages 35

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.