Les en­tre­tiens

In­ter­view illus­trée par Cas­sandre Mon­to­riol

Marie Claire Enfants - - Sommaire - › Par Cas­sandre Mon­to­riol.

Rencontre avec Alice Sch­meltz, di­rec­trice ar­tis­tique de la marque

LIT­TLE ELE­VEN dans ses bu­reaux pa­ri­siens.

Quand est née la marque Lit­tle Ele­ven, pe­tite soeur de Ele­ven Pa­ris ?

Lit­tle Ele­ven a vu le jour il y a deux ans. Dan Co­hen, le fon­da­teur d’Ele­ven Pa­ris, avait en­vie d’une dé­cli­nai­son de sa marque de prêt-à-por­ter adulte adap­tée à l’en­fant. Nous avons tra­vaillé sur les col­lec­tions Lit­tle Ele­ven et Ele­ven Pa­ris en même temps, avec les mêmes ins­pi­ra­tions et des voyages de re­cherche com­muns. Le ré­sul­tat est un ves­tiaire com­plet de 300 pièces par col­lec­tion et des coupes adap­tées aussi bien aux filles qu’aux gar­çons. Nous avons une vraie iden­ti­té de marque et une clien­tèle fi­dèle, ce qui nous per­met de nous re­nou­ve­ler chaque sai­son avec, en plus des coupes, de nou­velles ma­tières comme, par exemple, le se­quin cet été. Le tout en res­tant rock’n’roll ! Nous fai­sons éga­le­ment très at­ten­tion aux prix pour que ce­la reste abor­dable. Je suis moi-même ma­man et je connais le bud­get des mé­nages.

Quel est ton par­cours ?

J’ai com­men­cé à tra­vailler en Ita­lie, en 2000, pour Fio­ruc­ci puis Dolce & Ga­ban­na, H&M et Kit­ty... J’ai éga­le­ment col­la­bo­ré avec Cor­leone, dans le de­nim, al­ter­nant dans ma car­rière le mar­ke­ting de masse, le luxe et le mi­lieu de gamme. Au­jourd’hui, c’est un atout pour réa­li­ser des choses très dif­fé­rentes chez Lit­tle Ele­ven : une col­lec­tion va­riée, avec une en­trée de gamme jus­qu’à des pro­duits un peu plus luxes.

Le tee-shirt est une pièce phare dans vos col­lec­tions, comment l’in­ter­pré­tez-vous chez l’en­fant ?

Nous sommes par­tis des coupes et des im­pri­més uti­li­sés chez l’adulte pour les adap­ter à l’en­fant. Je porte bien sûr une at­ten­tion par­ti­cu­lière au confort et aux ma­tières. Nous fai­sons éga­le­ment du “co-bran­ding ” (al­liance de deux so­cié­tés sur un pro­duit ou un ser­vice, NDLR) avec des marques comme Dis­ney, Ni­cke­lo­deon, War­ner, Universal... Par exemple, le per­son­nage de Syl­vestre le chat (War­ner), est im­pri­mé sur une de nos photos avec nos textes, ce qui en fait un pro­duit unique. D’ailleurs, cer­tains im­pri­més “en­fant ” se sont re­trou­vés sur des tee-shirts de la col­lec­tion adulte ! On tra­vaille vrai­ment la main dans la main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.