Les per­go­las

PARCE QU’UN PEU DE FRAέCHEUR EST TOU­JOURS BIEN­VE­NUE AU PLUS CHAUD DE L’ÉTÉ, ON SE GLISSE SOUS UNE PERGOLA.

Marie Claire Idees - - SOMMAIRE -

QUESAKO ?

Comme le store banne et la vé­ran­da, la pergola nous met à l’abri du so­leil et des ca­prices mé­téo, mais elle ré­siste mieux aux bour­rasques que le pre­mier et est plus fa­cile à mettre en oeuvre que la se­conde. Sou­vent ou­verte (mais elle peut aus­si être équi­pée de pan­neaux la­té­raux cou­lis­sants ou non) avec une toi­ture (tex­tile, po­ly­car­bo­nate ou lames orien­tables), elle offre un es­pace de vie agréable qui va­lo­rise le jar­din, la ter­rasse ou la plage de pis­cine sur les­quels elle est ins­tal­lée.

À CHA­CUN SA PERGOLA

Dé­mon­table, elle s’ap­pa­rente plu­tôt à un bar­num à po­ser au mi­lieu du jar­din pour abri­ter un buf­fet ou om­bra­ger un coin de pe­louse. Sa struc­ture tu­bu­laire en mé­tal ou en alu­mi­nium est ha­billée, soit d’une toile po­ly­es­ter, soit d’une bâche en po­ly­éthy­lène (La Re­doute). Au­to­por­tée (Mon­sieur Store) et à proxi­mi­té ou non de la mai­son, elle se fixe dans le sol en toute in­dé­pen­dance, con­trai­re­ment à la pergola dite « ados­sée » qui prend ap­pui sur la fa­çade de l’ha­bi­ta­tion. En fer for­gé, plate, cour­bée ou lé­gè­re­ment ar­quée avec des fi­ni­tions rouillées, elle convient aux bâ­tis tra­di­tion­nels (à par­tir de 355 €, Uno­piu) et aux jar­dins ro­man­tiques. En bois (pin, mé­lèze, épi­céa

tein­té ou non, Le­roy Mer­lin, à par­tir de 1 640 € chez Tous Cha­lets avec la né­ces­si­té d’un en­tre­tien tous les deux ans pour la pro­té­ger des in­tem­pé­ries) ou en alu­mi­nium ther­mo­la­qué (dis­po­nible dans toute la gamme des co­lo­ris RAL) ré­sis­tant dans le temps, elle joue sur les lignes droites et colle aux ar­chi­tec­tures contem­po­raines (Mar­ki­lux, Fi­ra chez La­peyre, 4 469 €). TOU­JOURS PLUS DE CONFORT Lors­qu’elle est ré­trac­table ou en­rou­lable, la cou­ver­ture en toile per­met de pro­fi­ter du so­leil et met à l’abri d’une pluie lé­gère. À évi­ter tou­te­fois dans les ré­gions for­te­ment ex­po­sées au vent. La toi­ture en po­ly­car­bo­nate tient bien les jours de gros temps (Be­lize d’Hes­pé­ride) mais fait re­la­ti­ve­ment peu l’af­faire lorsque le thermomètre s’em­balle : elle chauffe. Bio­cli­ma­tique, la pergola suit la mé­téo ou se pi­lote via une té­lé­com­mande (Loun­gia de Vie & Vé­ran­da, à par­tir de 700 €/m2), un smartphone ou une ta­blette. Une averse ou trop de so­leil ? Les cap­teurs in­té­grés à la toi­ture com­mandent illi­co la fer­me­ture de ses lames orien­tables (de 130 à 180°). Un pe­tit vent frais ? Le sys­tème in­fra­rouge ré­chauffe l’am­biance. Il y a aus­si les LEDS (Ze­ni­sun) pour éclai­rer les soi­rées d’été et les en­ceintes om­ni­di­rec­tion­nelles pour les mettre en mu­sique. Écolo, elle ré­cu­père même les eaux de pluie ! (Bios­sun). UNE QUES­TION DE TAILLE Ne des­cen­dez pas en des­sous de 8 m2 pour avoir la place de mettre un pe­tit salon de jar­din dans le­quel vous ins­tal­ler confor­ta­ble­ment. Pour la hau­teur, c’est comme pour la mai­son, entre 220 cm et 260 cm pour être suf­fi­sam­ment cou­vert lorsque la pluie s’ac­com­pagne de ra­fales, ou fa­ci­li­ter la cir­cu­la­tion de l’air les jours de fortes cha­leurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.