Lodz la pro­mise

CETTE VILLE DE CUL­TURE EST CONNUE POUR SA POÉ­SIE UR­BAINE. LE TEMPS D’UN WEEK- END PROLONGÉ, PARTONS À SA DÉ­COU­VERTE. DÉ­PAY­SE­MENT GA­RAN­TI !

Marie Claire Idees - - SOMMAIRE - Re­por­tage Ca­the­rine de Cha­ba­neix Pho­tos Fran­çois Gou­dier

Si­tuée à 139 km à l’ouest de Var­so­vie, Lodz (pro­non­cez woudj) est la troi­sième ville de Po­logne. C’était au­tre­fois un ha­meau très ar­bo­ré tra­ver­sé par de nom­breux cours d’eau. Une confi­gu­ra­tion idéale pour l’im­plan­ta­tion de ses usines. Au XIXe siècle, Lodz est de­ve­nue une ré­fé­rence dans l’in­dus­trie tex­tile ; on la com­pa­rait à Man­ches­ter. Cette mo­der­ni­sa­tion s’est ac­com­pa­gnée d’une ex­plo­sion dé­mo­gra­phique : Po­lo­nais, Al­le­mands, Juifs et Russes ont trou­vé ici leur « terre pro­mise » et ont for­te­ment contri­bué à l’iden­ti­té de la « Ci­té des quatre cultures ». Puis l’ef­fon­dre­ment de l’in­dus­trie tex­tile a pro­vo­qué le dé­clin de la ville. Les usines désaf­fec­tées font dé­sor­mais la part belle à une su­perbe friche post-in­dus­trielle.

MELTING-POT CULTU­REL

Au­jourd’hui, Lodz connaît un nou­vel es­sor. Son pay­sage ur­bain est d’une éton­nante di­ver­si­té. Entre la brique rouge des usines ré­ha­bi­li­tées et les murs gris des bâ­ti­ments à l’aban­don, les « pa­lais » des in­dus­triels et les fresques mu­rales des ar­tistes du monde en­tier, le contraste est sai­sis­sant. Dès 2004, grâce à l’aide de l’Union Eu­ro­péenne, la ville a en­tre­pris un pro­gramme de re­vi­ta­li­sa­tion ur­baine. Sym­bole de ce dy­na­misme, la Ma­nu­fak­tu­ra, l’usine d’Iz­rael Poz­nans­ki qui s’étend sur 27 hec­tares, pro­pose

un mu­sée d’Art mo­derne – le « Pe­tit Louvre » –, un su­blime hô­tel, de nom­breux bars et res­tau­rants et un centre com­mer­cial très fré­quen­té par la po­pu­la­tion lo­cale. Une réus­site mon­dia­le­ment re­con­nue.

LA CI­TÉ DU 7E ART

Non loin de là, la rue Pio­tr­kows­ka, l’ar­tère prin­ci­pale de la ville, a été clas­sée « mo­nu­ment his­to­rique ». Bor­dée de bâ­ti­ments au styles va­riés, elle est ja­lon­née de sculp­tures dont celles re­pré­sen­tant le pia­no d’Ar­thur Ru­bin­stein, pia­niste pro­dige et en­fant ché­ri de la ville, le banc de Ju­lian Tu­wim, poète, et la mal­lette de Wla­dys­law Rey­mont, l’au­teur du ro­man La Terre pro­mise... Il faut s’aven­tu­rer dans les pas­sages qui, comme ce­lui de la Rose avec ses murs ha­billés de mi­roirs, offrent des dé­cou­vertes in­at­ten­dues... Inat­ten­due aus­si l’Al­lée des Cé­lé­bri­tés, aux étoiles gra­vées à même le sol des noms de réa­li­sa­teurs po­lo­nais, nous rap­pe­lant que Lodz est éga­le­ment la ville du ci­né­ma. D’où son sur­nom « Hol­li­woudj » ! Au n° 138, place au OFF, cé­lèbre adresse où ar­tistes et de­si­gners ont élu do­mi­cile. L’am­biance rap­pelle celle de Brook­lyn ou de Ber­lin. Et au n° 217 le Pe­tit OFF, très ani­mé le week-end avec ses food trucks, ses cours de cui­sine et sa grande ta­blée. Il est temps de quit­ter la rue Pio­tr­kos­ka pour al­ler vi­si­ter l’usine de l’Art - Art In­ku­ba­tor - ins­tal­lée dans l’en­tre­prise de blan­chis­sage de Ka­rol Schei­bler. Ce lieu dis­pose d’ate­liers d’ar­tistes que de­si­gners ou ci­néastes peuvent louer pour une somme mo­dique. Une en­vie de ver­dure nous em­mène en­suite flâ­ner dans le quar­tier du Mou­lin du Prêtre, une « ville dans la ville » où lo­geaient ja­dis les ou­vriers. L’oc­ca­sion de voir « l’Usine Blanche » de Lud­wig Geyer, où se trouve le Mu­sée de l’In­dus­trie tex­tile, et à cô­té, un mu­sée en plein air consa­cré à l’ar­chi­tec­ture en bois du XIXe siècle. À quelques pas, dans le Pa­lais Schei­bler, ne pas man­quer le Mu­sée du ci­né­ma où trône un éton­nant Fo­to­plas­ti­kon, ain­si que les dé­cors du film d’An­drej Wa­j­da

La Terre pro­mise. Pour clôre cette ba­lade, cap à l’est où, près de la nou­velle gare, l’an­cienne cen­trale élec­trique EC1 abrite un pla­né­ta­rium et un Centre des Sciences et de la Tech­no­lo­gie. Une at­mo­sphère in­dus­trielle in­ou­bliable. Comme l’en­semble de cette ville éton­nante qui n’a pas fi­ni d’ins­pi­rer les ci­néastes, dont Da­vid Lynch, to­ta­le­ment sé­duit. On le com­prend. Lodz est une belle dé­cou­verte.

De­ve­nu centre cultu­rel, com­mer­cial et ré­créa­tif, le com­plexe post­in­dus­triel Ma­nu­fak­tu­ra, an­cienne fa­brique d’Iz­rael Poz­nans­ki, est le sym­bole du re­nou­veau de la ville.

L’ar­tist e bré­si­lie art Ko­bra n de street a im­mor­tal Ru­binste isé Ar­thur in sur un mur de Lodz.

22. Dans le quar­tier du Mou­lin du Prêtre, une usine en friche at­tend d’être ré­ha­bi­li­tée.

11. Au mu­sée du Ci­né­ma, le « fo­to­plas­ti­kon », per­met de voir des images en 3D.3. La somp­tueuse salle de sport de l’hô­tel An­del’s.4. L’en­trée néo­go­thique « Ton­neaux de Groh­mann » de l’usine de tis­sage, fait pen­ser à d’énormes bo­bines.5. L’Usine Blanche de Lud­wig Geyer, abrite le Mu­sée de l’In­dus­trie tex­tile.

Ex­po­si­tion de de­si­gn à l’Art In­ku­ba­tor, l’usine de l’Art.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.