FRENCH VIKINGS, C’EST DU BÉ­TON

Marie Claire Maison - - #360° - Par CÉ­LINE DE AL­MEI­DA Pho­to AR­NAUD MEYER the­fren­ch­vi­kings.com

Dif­fi­cile d’ima­gi­ner qu’il y a en­core deux ans, ces néo-ar­ti­sans en ta­blier tra­vaillaient der­rière un écran. “Quand nous nous sommes ren­con­trés, Na­dir as­sis­tait son père dans le bé­ton ci­ré et je bri­co­lais des lampes sur mon bal­con” se sou­vient Billy, lu­nettes rondes sur le nez. Quinze jours plus tard, ils quit­taient leurs jobs dans l’in­for­ma­tique et la fi­nance pour in­ves­tir à plein-temps l’ate­lier du père de Na­dir. Leur pro­jet ? Su­bli­mer le bé­ton qui, entre leurs mains, se mé­ta­mor­phose en un ma­té­riau sensuel aux mo­tifs mar­brés ou mou­che­tés. “La pre­mière étape consiste à ap­pli­quer un bé­ton pâ­teux sur un moule en bois, puis on émiette les cou­leurs par-des­sus et on presse à la main, ex­plique Billy. Au dé­mon­tage, les trous sont re­bou­chés avec une autre teinte, puis la sur­face est pon­cée à l’eau et au dia­mant.” Mais entre la fa­bri­ca­tion d’ob­jets – lampes, jar­di­nières ou pla­teaux – et les ate­liers “bé­ton” qu’ils or­ga­nisent, le duo se sent vite à l’étroit. Ils montent alors une cam­pagne de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif et ré­ha­bi­litent un en­tre­pôt de 950 m2 à Au­ber­vil­liers. Bap­ti­sé le Drak­kar, cet es­pace col­la­bo­ra­tif est dé­dié à l’ar­ti­sa­nat et aux mé­tiers ma­nuels. “Nous vou­lons par­ta­ger notre ex­pé­rience et créer de nou­velles sy­ner­gies”, s’en­thou­siasment les French Vikings, un nom qu’ils n’ont pas choi­si à la lé­gère. “Vikings, parce que c’était de sa­crés ar­ti­sans. Et French, parce qu’on a bien l’in­ten­tion de conqué­rir le monde !”

RETROUVEZ FRENCH

VIKING SUR MARIECLAIREMAISON.

COM/DE­SI­GNERS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.