L EM­PIRE contre-at­taque

Marie Claire Maison - - #Intérieurs - Par CO­RINNE KUPERBERG Pho­tos SYL­VIE DU­RAND

Pour vivre au vert, Vé­ro­nique et Fran­çois ont ra­jeu­ni et nim­bé de fraî­cheur un hô­tel par­ti­cu­lier hauss­man­nien, dé­sor­mais ou­vert sur un jar­din de ville en pente douce.

Leur com­pli­ci­té est to­tale, à la ville et aux com­mandes de l’agence d’ar­chi­tec­ture in­té­rieure Vé­ro­nique Co­trel

qu’ils ont créée en 2010. Vé­ro­nique en est la di­rec­trice de créa­tion, ga­rante de la ligne sty­lis­tique et du choix des meilleurs four­nis­seurs et ar­ti­sans. Son ma­ri, Fran­çois Mille, en di­rige la ges­tion ad­mi­nis­tra­tive et as­sure le bon dé­rou­le­ment des pro­jets, les re­la­tions entre les in­ter­ve­nants – en­tre­prises, par­te­naires, co­pro­prié­tés… Ré­no­ver des lieux à forte iden­ti­té pa­tri­mo­niale, c’est leur spé­cia­li­té. “On aime que le de­si­gn ré­veille l’an­cien et que les lettres de no­blesse du pa­tri­moine su­bliment le contem­po­rain”, ex­plique Vé­ro­nique. Une phi­lo­so­phie plei­ne­ment as­su­mée dans leur mai­son, un hô­tel par­ti­cu­lier du Se­cond Em­pire, ache­té en mau­vais état. Quatre mois de chan­tier ont été né­ces­saires pour re­struc­tu­rer ce bel en­dor­mi ni­ché dans le IXe ar­ron­dis­se­ment, près des rues des Mar­tyrs et de Ro­che­chouart. De­ve­nu le coeur de leur vie de fa­mille, avec Lu­cien, 6 ans, et Stel­la, 3 ans, la cui­sine a été ins­tal­lée dans ce qui fut une cour d’en­trée, dont té­moignent le vieil es­ca­lier de pierre et les fe­nêtres avec leurs ap­puis et ram­bardes d’ori­gine. Les boi­se­ries Hen­ri II ont été peintes en blanc, les par­quets en chêne pon­cés et ver­ni, comme dans le sa­lon où ta­pis contem­po­rain, tons vert ani­sé et aci­du­lé et mo­bi­lier de­si­gn jouent les “per­tur­ba­teurs”. “La dé­co­ra­tion a été fa­çon­née au fil des ren­contres avec de jeunes mai­sons d’édi­tion comme Bel­nette, Co­lo­nel ou Che­va­lier Édi­tions, dont l’his­toire et les va­leurs nous touchent, ajoute Vé­ro­nique. Et nous sommes très ins­pi­rés par le de­si­gn du XXe siècle, no­tam­ment par Char­lotte Per­riand et Pierre Gua­riche.” Les chambres ont été amé­na­gées dans un en­tre­sol à l’an­glaise, à la place des an­ciennes caves, dé­cais­sées. “L’idée était d’ou­vrir plus lar­ge­ment le jar­din sur notre an­cien ‘sous-sol’, de­ve­nu un ‘rez-de-chaus­sée’ grâce à l’es­ca­lier et à la pente douce”, ex­plique Vé­ro­nique. Le jar­din des­si­né par le pay­sa­giste Di­dier Da­net se dé­ploie à la ma­nière d’un éton­nant éven­tail ja­po­nais au­tour d’es­pa­liers en acier Cor­ten et de gra­vier, pour la note ur­baine… Et sa fa­ci­li­té d’en­tre­tien. “Nés au bord de la mer, au Tou­quet où nous nous sommes ren­con­trés, nous avons pas­sé notre en­fance et ado­les­cence au contact de la na­ture. Nous sou­hai­tions ap­por­ter un maxi­mum de vé­gé­ta­tion, qui fait dé­faut dans ce quar­tier de Pa­ris. Au fil des sai­sons, les deux érables du Ja­pon virent au jaune et rouge à l’au­tomne. De­puis les tra­vaux, coc­ci­nelles, abeilles, oi­seaux… re­prennent leurs droits et on s’en ré­jouit!” Pour le duo, qui mène des pro­jets d’échelle va­riés – al­lant d’ap­par­te­ments à l’amé­na­ge­ment du siège so­cial, sur 10000 m2, de Tel­ma, l’opé­ra­teur té­lé­pho­nique n° 1 à Ma­da­gas­car –, “ce pro­jet où gran­dit notre fa­mille est la syn­thèse de notre tra­vail: ici, on a pu al­ler au bout de nos en­vies.”

Lu­mière en pers­pec­tive dans le sa­lon. Le ca­na­pé gris, Ernst Ambüh­ler, a été chi­né à Bruxelles, sus­pen­sion Gae­ta­no Scio­la­ri. Fau­teuil “Slow Chair” de Ro­nan et Er­wan Bou­rou­lec, édi­té chez Vi­tra. Ta­pis de Phi­lippe Bau­de­locque pour

Che­va­lier Édi­tion. Cous­sins “Daï­qui­ri Night” et “Springs Ca­viar” chez Éli­tis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.