Swim­ming Lon­don

Pour sa tri­bu, l’ar­chi­tecte lon­do­nien An­dy Mar­tin a mé­ta­mor­pho­sé une mai­son, ba­nale mais bien orien­tée, en joyeuse oa­sis contem­po­raine, tour­née vers le jar­din et une pis­cine… à vagues !

Marie Claire Maison - - #Intérieurs - Réa­li­sa­tion et texte LAU­RENCE DOUGIER Pho­tos NI­CO­LAS MATHÉUS

Ne ja­mais se fier aux ap­pa­rences… Cô­té rue, sa fa­çade sans charme ne laisse rien pré­sa­ger de la trans­for­ma­tion in­té­rieure de cette mai­son des an­nées 50. Rien de sa lu­mi­no­si­té, avec ses hautes baies vi­trées s’ou­vrant sur la ver­dure, rien non plus de ses es­paces fonc­tion­nels et de sa mo­der­ni­té cha­leu­reuse. “À par­tir de l’os­sa­ture de cette ‘af­freuse mai­son’, comme je la sur­nomme, j’ai reconfiguré les es­paces pour créer des vo­lumes tra­ver­sants et dé­ve­lop­per un jeu de pers­pec­tives uniques, ex­plique l’ar­chi­tecte An­dy Mar­tin. Ma femme Ma­de­leine, di­rec­trice des ventes de la Hau­ser Wirth Gal­le­ry à Londres, s’est éga­le­ment beau­coup im­pli­quée dans cette con­cep­tion. Notre nou­velle mai­son, nous la vou­lions co­sy et lu­mi­neuse, y com­pris en hi­ver quand on passe plus de temps à l’in­té­rieur, pour ré­pondre au be­soin, pri­mor­dial pour nous, de par­ta­ger du temps avec nos en­fants et nos amis.” De son pays d’ori­gine, l’Aus­tra­lie, An­dy a gar­dé le goût des grands es­paces. Il a donc “ga­gné du ter­rain” en évi­dant la struc­ture de la mai­son pour une cir­cu­la­tion plus fluide et mieux adap­tée à la vie du couple et de leurs trois en­fants de 11 ans, 9 ans et 4 ans. Au rez-de-chaus­sée, les trois pièces exis­tantes ont été to­ta­le­ment dé­cloi­son­nées. Cô­té rue, le sa­lon a conser­vé ses pro­por­tions. Les meubles vin­tage et un poêle en accentuent l’in­ti­mi­té et le cô­té co­con, contras­tant avec l’es­pace ou­vert et lu­mi­neux de la cui­sine et de la salle à man­ger. Tran­chant net avec la salle à man­ger lam­bris­sée de noir, la cui­sine ha­billée d’élé­ments en in­ox s’ouvre sur un jar­di­net. An­dy, en bon sur­feur ori­gi­naire de Syd­ney, a pu y in­té­grer une pis­cine do­tée d’un sys­tème qui crée des vagues à l’en­vi. “Nous sommes loin de l’océan et de ses spots de surf, mais j’es­saie d’ini­tier Ee­ro, Pa­na­ma et Son­ny Jim, qui adorent la glisse en plein coeur de Londres!” Les trois chambres des en­fants ont été ins­tal­lées avec leur salle de bains au pre­mier étage. Les pa­rents ont leur es­pace sous les toits. Conçu comme une suite, il offre des vues plon­geantes sur les jar­dins avoi­si­nants. Une bulle de calme ap­pré­ciable pour cet ar­chi­tecte qui vient de si­gner la Fu­ci­na et le Ba­ra­fi­na, deux res­tau­rants à Londres et une mai­son dans le Kent!

Grandes ta­blées en plein air. Pour ac­cen­tuer la conti­nui­té de­dans-de­hors, le sol a été fa­çon­né en briques tein­tées noir cô­té salle à man­ger dont An­dy a des­si­né la table. Chaises “69” d’Al­var Al­to pour Ar­tek. À l’ex­té­rieur, table en bois et fau­teuils chi­nés aux Puces re­cou­verts de peaux de mou­ton. La planche de surf at­tend contre le mur le re­tour des en­fants pour fi­ler dans la pis­cine. Au fond, un es­pace a été vé­gé­ta­li­sé au­tour d’un beau fi­guier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.