PESTANA À PORTO NOS­TAL­GIE POP

Douze étroites mai­sons sé­cu­laires sur le quai de la Ri­bei­ra à Porto ont fu­sion­né en un hô­tel haut en cou­leur où le vin­tage se dé­cline sur un mode ré­jouis­sant.

Marie Claire Maison - - Visas Hôtels - Par JEAN-PAS­CAL BILLAUD Pho­tos FRAN­ÇOIS GOUDIER Chambre double à par­tir de 174 €. www.pestana.com/fr/ho­tel/pestana-porto

L’aus­té­ri­té n’est pas la mort de la créa­ti­vi­té

por­tu­gaise. Dans le tour­billon de la crise, la de­si­gner Cris­ti­na Ra­mos a en­tre­pris de faire d’un an­cien hô­tel au look in­dif­fé­rent une joyeuse ex­plo­sion de cou­leurs et de confort sans rui­ner ses com­man­di­taires… ni ses hôtes. Son vrai luxe est un em­pla­ce­ment stra­té­gique ou­vrant sur un des coins les plus flam­boyants et ani­més de la ville, La Ri­bei­ra, avec quelques mer­veilles juste à sa porte. Pile là où le Dou­ro se cou­ronne de l’em­blé­ma­tique pont Dom Luis, dia­dème de fer d’un dis­ciple de Gus­tave Eif­fel, les baies des chambres s’ouvrent face aux caves de Vil­la No­va de Gaia sur l’autre rive. Échap­pant aux cli­chés du genre vin­tage, Cris­ti­na a ma­quillé de tis­sus pas­tel le vieux mo­bi­lier de l’hô­tel et chi­né des meubles “bour­geois” cus­to­mi­sés avec l’aide d’un me­nui­sier lo­cal. Pour ré­veiller ces vieux murs, elle les a ta­pis­sés de pa­piers peints et de fresques pleins d’hu­mour. Ache­vant de se­couer l’am­biance, son in­con­gru steak-house, le Rib, sert des viandes suc­cu­lentes dans un dé­cor ta­pis­sé de feuillages tro­pi­caux et de mo­quette écos­saise, noire et blanche! L’au­dace dé­co­ra­tive de Cris­ti­na fait de ces lieux une des cu­rio­si­tés ba­roques de la ville.

Dans un des sa­lons, fau­teuils et ca­na­pés ré­cu­pé­rés sont re­cou­verts de tis­sus, Pe­dro­so & Oso­rio. Au mur, le pa­pier peint “Ro­cke­fel­ler” (An­drew Mar­tin) dé­cline sur le mode bar­bouillage une col­lec­tion dé­tour­née de ta­bleaux mo­dernes pour mil­liar­daires.

3

1. Grand confort clas­sique dans une chambre dont le mur est cou­vert d’un plan sty­li­sé de la ville (An­drew Mar­tin).

2. Trois des mai­sons ba­rio­lées com­po­sant la fa­çade de l’hô­tel sur­plom­bant les rives du Dou­ro. 3. Le comp­toir du Rib, des­si­né par l’ar­chi­tecte Da­vid Sin­clair est éclai­ré de spots in­di­vi­duels (Ar­tu­ro Al­va­rez pour Kos Ligh­ting). 4. Coin ré­tro avec té­lé­phone

et va­lise-table an­nées 50. 5. Le bar, aux voûtes de pierres mas­sives, est ani­mé d’une

fresque “Night Life” de Joao Va­re­la.

4

1

5

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.