Le fruit de la Pas­sion

un par­fum en­voû­tant

Maxi Cuisine - - En Direct Du Marché -

Les gros fruits Bon choix des va­rié­tés. peau va­rie en fonc­tion bruns sont plus La cou­leur de sa mais les pe­tits plus de pulpe, quand la peau jaunes contiennent le consom­mer tous les cas, il faut par­fu­més. Dans mûr. signe qu’il est bien est un peu fri­pée, on le dé­guste Avec dé­li­ca­tesse Une fois ou­vert, pas la cuis­son. se mange C. Il

Ce fruit ne sup­porte en vi­ta­mine pro­fi­ter de sa ri­chesse à un riz au lait sans at­tendre pour de l’ori­gi­na­li­té à la cuillère, ap­porte tout sim­ple­ment fruits. aux sa­lades de et un par­fum en­voû­tant aux plats salés Touche exo­tique un air de fête sa pulpe donne de pois­son Jo­lie et très par­fu­mée, ou une ma­ri­nade avo­cat-cre­vettes blanc ou une (dans une sa­lade au cho­co­lat

(sur un chee­se­cake cru) comme sucrés à la va­nille). coupe de glace

? es­pa­gnols Le sa­viez-vous par les mis­sion­naires il a été dé­cou­vert sa fleur qui de

Ori­gi­naire du Bré­sil, de la forme

Son nom lui vient au XVIE siècle.

Pas­sion du Ch­rist. sym­bo­li­se­rait la

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.