L’on­glet Le mor­ceau du bou­cher

Maxi Cuisine - - En Direct Du Marché -

Dif­fi­cile et long à pré­pa­rer

Étran­ge­ment, ce mor­ceau de boeuf en­tre­lar­dé est consi­dé­ré comme pro­duit tri­pier. La dé­coupe et la pré­pa­ra­tion de cette pièce tendre et forte en goût de­mandent une cer­taine ha­bi­le­té ; on la trouve uni­que­ment chez les ar­ti­sans. La bonne conser­va­tion Il se conserve 2 jours au frais et doit être sor­ti à l’avance pour évi­ter que les fibres se contractent à la cuis­son. La bonne cuis­son Il est très im­por­tant de le poê­ler et de le ser­vir sai­gnant car il dur­cit à la cuis­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.