Que pré­voir cô­té san­té ?

Maxi - - C’est D’actualité -

Bien sûr, mieux vaut être en bonne san­té pour par­tir à l’étran­ger. Néan­moins, n’hé­si­tez pas à par­ler avec votre mé­de­cin trai­tant de vos en­vies de dé­part et sur­tout de la des­ti­na­tion : de­man­dez-lui comment sont la mé­de­cine et les in­fra­struc­tures du pays, s’il connaît un pra­ti­cien qu’il pour­rait vous re­com­man­der (on ne sait ja­mais !). C’est d’au­tant plus im­por­tant si vous avez un trai­te­ment pour une ma­la­die chro­nique, comme le dia­bète ou l’hy­per­ten­sion, ou si vous de­vez ré­gu­liè­re­ment faire des exa­mens de contrôle : votre mé­de­cin pour­ra vous in­di­quer si l’on trouve fa­ci­le­ment les mé­di­ca­ments dont vous avez be­soin dans tel ou tel pays.

Si vous pré­voyez de par­tir dans un pays de l’Union eu­ro­péenne, comme le Por­tu­gal ou l’Es­pagne, vous pour­rez être rat­ta­chée au ré­gime de sé­cu­ri­té so­ciale du pays d’ac­cueil. Si vous choi­sis­sez une autre des­ti­na­tion, vous pou­vez co­ti­ser à la CFE (Caisse des Fran­çais de l’étran­ger) pour pou­voir bé­né­fi­cier de pres­ta­tions équi­va­lentes à celles de la France. Une mu­tuelle en com­plé­ment est conseillée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.